Sécurité informatique : une famille apprend à se protéger sur Internet.

Sécurité informatique : contrôles parentaux, protection des données personnelles et conseils contre les dangers d’Internet

Internet prend chaque jour une part un peu plus importante dans la vie de nos enfants et de nos ados : réseaux sociaux, films/séries et vidéos en direct, recherches pour les devoirs d’école, jeux vidéo, apprentissages… D’une génération à l’autre, nos petites têtes blondes ont appris à maîtriser toutes les facettes d’Internet. Mais malgré toutes les possibilités qu’offrent les médias modernes, ils ne sont pas sans risques. Au contraire ! Avec le développement d’Internet, de nouveaux risques tels que les fuites de données personnelles ou d’hameçonnages sont apparus.

Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, il est important d’enseigner à vos enfants la protection des données personnelles sur Internet dès leurs plus jeunes âges. Afin de protéger la vie privée de vos bout’choux, il est important de leur expliquer le type de renseignements et d’informations qu’ils ont le droit de divulguer en ligne ainsi que la façon dont ils peuvent se protéger lorsqu’ils surfent sur leur ordinateur ou smartphone.

Dans cet article, nous allons vous guider pas-à-pas afin d’améliorer la sécurité de vos enfants sur Internet. Nous vous partageons des conseils spécifiques concernant les outils et les logiciels de protection en ligne qui permettent de s’aventurer sur le net de façon sécurisée. Enfin, nous vous montrons quels paramètres de sécurité et quels contrôles parentaux sont nécessaires pour utiliser un smartphone ou PC à moindre risque.

En bref : les aspects techniques de la sécurité sur Internet

Afin de protéger au mieux votre enfant et votre famille contre les logiciels malveillants et le vol de données, vous aurez au minimum besoin d’une protection basique pour votre PC ou smartphone. Les mesures de protection techniques constituent une bonne fondation pour surfer en toute sécurité et vous protéger un minimum contre d’éventuels dangers sur Internet. Les sécurités basiques pour les PC, smartphones et tablettes comprennent :

  • Utilisez toujours la dernière version du système d’exploitation et la dernière version du navigateur web. Pour cela, effectuez régulièrement les mises à jour du système et des différents programmes afin de combler les lacunes en matière de sécurité.
  • Installez un logiciel antivirus et ici aussi effectuez régulièrement les mises à jour proposées.
  • Expliquez à votre enfant que les pièces jointes telles que les vidéos, les photos ou les fichiers texte ne peuvent être téléchargées et ouvertes qu’à partir de sources fiables.
  • Installez un contrôle parental sur le navigateur Internet, qui bloquera automatiquement les sites Internet douteux. Prenez suffisamment de temps afin d’expliquer à votre enfant pourquoi la configuration d’un contrôle parental sur Internet est importante, notamment pour sa propre protection.

Surfer en toute sécurité sur Internet : conseils pour les enfants et les familles

Les logiciels malveillants et le vol de données font partie des dangers d’Internet. Pour protéger votre enfant contre ces risques informatiques, il faut non seulement régler quelques paramètres de sécurité, mais aussi avoir les connaissances nécessaires en matière de sécurité en ligne. Ensemble, vous pouvez vérifier les critères qui confirment qu’une page Internet sur laquelle vous surfez est sûre.

Voici quelques critères qui font qu’un site web est sûr :

  • Le sigle « https » se trouve dans l’adresse URL d’un site Internet
  • L’URL ne comporte aucune erreur et semble sérieuse
  • Le symbole d’un cadenas fermé s’affiche dans la barre d’adresse du navigateur
  • Les mentions légales et la politique de confidentialité sont consultables
  • Les textes du site web sont exempts d’erreurs
  • Les textes de la page Internet ne comportent pas trop de publicité et/ou de fenêtres pop-up

Encouragez votre enfant à vérifier ces points à chaque fois qu’il découvre une nouvelle page. De cette façon, il développera peu à peu un sens et pourra déterminer quels sites sont dignes de confiance ou non. Par cet exercice, il prendra conscience des dangers d’Internet et renforcera ses compétences en navigation sur le web.

Empreinte numérique : comment protéger ses données personnelles sur Internet ?

Savoir détecter une page sécurisée avec vos enfants est une bonne chose, mais cela ne signifie pas pour autant que le risque est inexistant. Outre les virus, chevaux de Troie et autres logiciels malveillants, de nombreuses mauvaises intentions sur Internet sont à l’affût de toutes opportunités informatiques. Il s’agit notamment de la collecte et de l’utilisation non autorisées de données privées, de fuites d’informations et d’autres problèmes liés à la protection des données personnelles qui peuvent mettre en danger votre vie privée.

Chaque interaction sur le Net augmente potentiellement votre empreinte numérique, car toutes les traces de vos activités en ligne peuvent être collectées. Bien que toutes les activités sur Internet ne soient pas sources de danger pour vos données sensibles et privées, il est néanmoins important de former votre enfant à la sécurité des données personnels.

Découvrez ci-dessous comment s’assurer que votre enfant utilise vos informations privées avec précaution afin d’éviter certains risques sur Internet.

Empreinte numérique : une famille paramètre la protection de leurs données personnelles.

Sécurité sur Internet : conseils pour mieux gérer des données, les applications et les publicités sur Google

Même si vous protégez votre PC avec un logiciel antivirus, il ne garantit pas à lui seul la sécurité la plus complète de vos données personnelles. À la maison vous utilisez probablement Google comme moteur de recherche, ou possédez un compte Google pour installer des applications sur votre smartphone.

Lorsque vous utilisez les services de Google par exemple, certaines informations comme votre localisation, les applications manipulées et votre historique de recherches sur le navigateur sont stockées. Par conséquent, il est préférable d’utiliser le mode privé du navigateur ainsi que le filtre de sécurité. À titre d’exemple, le service SafeSearch de Google bloque les contenus inappropriés. Vérifiez aussi régulièrement vos paramètres de sécurité et de confidentialité, modifiez-les si nécessaire en choisissant dans les options ce que vous souhaitez ou non que Google collecte (historique de localisation, de recherche, etc.).

Il existe également de bonnes alternatives à Google comme moteurs de recherche : DuckDuckGo accorde une grande importance à la protection des données personnelles, ou encore Ecosia qui s’inspire de l’écologie, investit ses bénéfices dans la protection de l’environnement et dans la reforestation. Bien sûr, il existe aussi un large choix de sites Internet et de moteurs de recherche adaptés aux enfants tels que Qwant Junior ou Kiddle. Vous pouvez les essayer et choisir celui qui vous convient le mieux avant de le définir comme page d’accueil sur votre appareil ou celui de vos enfants.

Les publicités contextuelles ne sont pas seulement présentes sur Internet, mais elles sont de plus en plus souvent intégrées dans les jeux et applications, là aussi pour inciter à l’achat. Il convient donc de sensibiliser les enfants et les adolescents à ces annonces et de les informer des coûts qu’elles peuvent engendrer. Il est utile de découvrir ensemble les médias numériques et de choisir des jeux avec une indication d’âge appropriée. Vous devriez discuter de la publicité dans ces jeux avec votre enfant et instaurer des règles justes sur l’utilisation du numérique.

De même, vous devriez toujours vérifier les paramètres de protection des données et les autorisations des applications téléchargées. Sur de nombreux smartphones, il est possible de désactiver les achats intégrés (in-app) ou de définir un mot de passe qui doit être saisi avant chaque achat.

En outre, vous avez la possibilité de désactiver la localisation et de configurer un contrôle parental avec limitation du temps d’utilisation de l’appareil. Avec Windows, vous pouvez également configurer un coin pour enfants depuis lequel ils ne pourront visualiser que certaines pages et ne pourront rien acheter.

Comment se protéger sur les réseaux sociaux et sur les messageries instantanées ?

Les plateformes de réseaux sociaux et les applications de messagerie sur votre téléphone ne sont pas à ignorer, car elles-aussi stockent des données personnelles telles que l’âge, les centres d’intérêt, les adresses et les « likes » (pouce en l’air). Certaines de vos données se propagent donc de façon inaperçue pendant que vous naviguez.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi une publicité, pour un certain produit que vous venez de rechercher, apparaît désormais sur tous les sites que vous visitez ? Ou pourquoi vous avez des pubs très localisées ? C’est parce que vos données personnelles ont été collectées ! C’est pourquoi il est recommandé d’empêcher ces enregistrements excessifs en configurant les paramètres. Choisissez toujours les options de protection des données les plus stricts ; même sur les réseaux sociaux vous pouvez protéger un peu plus votre vie privée, notamment en rendant le profil et vos publications visibles uniquement pour vos amis. Vous trouverez généralement ces fonctions dans les paramètres du compte sous « Confidentialité » et/ou « Protection des données ».

Examinez alors tranquillement avec votre enfant les paramètres les plus sûrs en lui expliquant que c’est dans son intérêt. En comprenant vos raisons, il sera moins enclin à modifier les paramètres de son propre chef.

Nous avons dressé ci-dessous une liste des conseils les plus importants concernant la protection de la vie privée et la protection des données personnelles sur Internet :

Autorisation droit à l’image : une mère apprend à son enfant l’utilisation et le droit à l’image sur Internet.
  • Avant d’utiliser un service/une offre, vous devriez toujours lire les conditions générales et/ou la politique de confidentialité. Elles vous indiqueront quelles données sont stockées, comment elles sont traitées et dans quel but elles seront utilisées.
  • Dans le meilleur des cas, vérifiez régulièrement les paramètres de confidentialité des services et des fournisseurs que vous utilisez.
  • Renseignez le moins d’informations personnelles possibles pour le compte de votre enfant, et faites-en sorte que ce profil soit privé.
  • Décochez les demandes d’inscription aux offres promotionnelles et aux publicités.
  • Définissez une demande d’autorisation pour toutes modifications ou ajout sur ledit profil/compte.
  • Vérifiez bien que chaque demande d’inscription ou de suivi de vos données proposent une approbation avant toute confirmation.
  • Veillez à ne divulguer qu’avec parcimonie des renseignements privés sur vos profils. Les informations sensibles telles que le nom complet, l’adresse (mail, postale…) et les numéros de téléphone ne doivent jamais être publiées. Parlez avec votre enfant et déterminez ensemble quelles informations ne doivent jamais être communiquées.

Avec un logiciel de filtrage ou des filtres de contrôle parental, vous pouvez configurer une expérience Internet qui sera beaucoup plus protégée pour votre enfant. Grâce à CYBERsitter, Parental Filter ou KiddyWeb, votre enfant ne pourra accéder qu’aux sites Web répertoriés comme étant « digne de confiance ».

Comme vous pouvez le constater, vous n’avez pas nécessairement besoin de renoncer aux réseaux sociaux. L’essentiel est que votre enfant réfléchisse, avant de télécharger un document ou de poster un message, à la façon dont il se (re)présente à travers ses publications et qui peut voir ses contributions.

AttentionAttention aux imposteurs ! Apprenez à votre enfant à ne pas échanger de messages avec des internautes et utilisateurs inconnus ou qui semblent usurper l'identité d'autrui.

AttentionAttention aux imposteurs ! Apprenez à votre enfant à ne pas échanger de messages avec des internautes et utilisateurs inconnus ou qui semblent usurper l'identité d'autrui.

Respecter le droit à l’image sur Internet

Les images et les vidéos se propagent en quelques secondes sur Internet. Il est donc important d’enseigner à votre enfant quels droits doivent être respectés lorsqu’il souhaite partager des fichiers en ligne. Vous pouvez aussi lui rappeler comment réagir si quelqu’un diffuse une image sans le vouloir, notamment où il peut trouver de l’aide dans de telles situations et bien sûr en lui proposant votre soutien. Expliquez-lui aussi pourquoi il ne faut pas poster des photos embarrassantes de lui-même ou d’autres personnes, et qu’il faut toujours garder à l’esprit que le « drôle » ne doit pas être synonyme d’offensant, de gênant ou d’insultant envers quiconque.

Si d’autres personnes apparaissent sur une photo ou une vidéo, votre enfant doit leur demander leur consentement avant de la publiées, car une interaction en ligne respectueuse et le respect du droit à la vie privée sont essentiels. En effet, tout le monde a un droit sur sa propre image, et tout ce que vous trouvez sur le Net ne peut pas toujours être utilisé librement. Ainsi, il faut particulièrement faire attention à la mention « L’image peut être protégée par le droit d’auteur », car seul le photographe a le droit de diffuser son image. Ceci s’applique également aux images dans lesquelles votre enfant peut être vu avec d’autres personnes.

Une fois placées sur internet, les images et vidéos postés par votre enfant peuvent être trouvées à partir d’un moteur de recherche, puis peuvent être éventuellement partagés par d’autres internautes. Afin d’éviter qu’une photo ou une vidéo de votre petit ou petite ne soit publiée sans son consentement, vous pouvez sur la plupart des réseaux sociaux configurer le profil de sorte qu’avant chaque publication (mentionnant son profil ou partageant son autorisation de droit à l’image) lui demande son accord.

CheckUn mot de passe sécurisé est particulièrement recommandé lorsque vous surfez sur un réseau public. Il est aussi très important que votre enfant ne transmette pas son mot de passe à ses amis ou à qui que ce soit d’autre que ses parents.

CheckUn mot de passe sécurisé est particulièrement recommandé lorsque vous surfez sur un réseau public. Il est aussi très important que votre enfant ne transmette pas son mot de passe à ses amis ou à qui que ce soit d’autre que ses parents.

Mot de passe sécurisé : comment créer un mot de passe fort pour Internet

Entre les comptes de messagerie, Facebook, Instagram, Skype et tout le reste… votre enfant va se connecter de nombreuses fois sur internet. Mais avant qu’il puisse naviguer seul sur les réseaux, il est bon de rappeler en quoi consiste un mot de passe sécurisé et pourquoi il est si important.

Pour apprendre à vos enfants à générer un mot de passe sécurisé, vous pouvez suivre ces caractéristiques recommandées :

  • Évitez les schémas de mot de passe typiques : utiliser seulement des surnoms/pseudonymes et des adresses e-mail n’ayant aucun rapport avec votre réel nom/prénom.
  • Soyez imprévisible/arbitraire : n’utilisez pas de séquences logiques de nombres type 1234, ni de termes ou d’informations telles que des noms ou les dates d’anniversaires de vos proches.
  • La complexité est un atout : remplacez les lettres par des caractères spéciaux ou des chiffres, par exemple « @ » à la place de « a » ; « ! » au lieu de « i » ; ou encore « € » à la place de « e ». Attention, veillez que les caractères utilisés existent aussi bien sur le clavier de votre smartphone !
  • La longueur donne du fil à retordre : au moins 12 caractères (en alternant les lettres majuscules, minuscules ainsi que les caractères spéciaux).
  • Inaccessibilité est le mot d’ordre : vos mots de passe ne doivent pas être enregistrés/stockés dans un fichier de votre ordinateur ou notés dans un carnet/agenda.

Une règle de base qui est rarement suivie est de changer régulièrement ses mots de passe. Pourquoi ne pas faire ça le 6 mai, date de la journée mondiale du mot de passe ?

ConseilSur InfoRisque.fr, vous pouvez tester la complexité et la sûreté de vos mots de passe.

ConseilSur InfoRisque.fr, vous pouvez tester la complexité et la sûreté de vos mots de passe.

Conclusion : contourner les dangers d’Internet grâce à une bonne sécurité informatique

Internet offre de nombreuses possibilités, mais il comporte également de nombreux risques s’il est utilisé sans faire attention. Une question récurrente au sein des familles est comment rendre Internet plus sûr pour leurs enfants. Cependant, la réponse n’est pas si évidente. Pour assurer une plus grande sécurité sur Internet, vous pouvez utiliser des paramètres spéciaux de sécurité et de confidentialité, mais aussi tirer parti des navigateurs et programmes conçus pour être utilisés par des enfants.

Il est essentiel que vous expliquiez à votre bambin l’importance de la sécurité sur Internet et qu’ensemble vous preniez le temps de découvrir Internet de façon sécurisée. Servez de modèle pour vos enfants et montrez-leur qu’ils peuvent toujours venir vous voir lorsqu’ils rencontrent des problèmes et qu’ils ont des questions.

Sources et informations complémentaires :

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/creer-mot-passe-securise#
(consultée le 09/09/2022)

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32103
(consultée le 09/09/2022)

http://www.super-julie.fr/
(consultée le 09/09/2022)

https://www.e-enfance.org/
(consultée le 09/09/2022)

https://www.mon-enfant-et-les-ecrans.fr/?s=internet
(consultée le 09/09/2022)

Source des images :

iStock.com/PeopleImages

iStock.com/mixetto

iStock.com/Gerber86

iStock.com/zeljkosantrac