shop.global.1
Une jeune femme fait une pause au bord de la piscine

Sécurité et règles de bonne conduite à connaitre en se baignant

Que vous soyez amateur de natation en intérieure ou extérieure, nous vous expliquons comment éviter les risques liés à la baignade.

Les règles de bonne conduite pour la baignade : généralités

Même si l’envie de courir tête baissée et de se jeter dans l’eau est parfois forte, les risques d’accidents liés à la baignade sont nombreux. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’INPES a créé un mode d’emploi de la baignade[1]. Car même si aller nager semble être un passe-temps relaxant, une mésaventure est vite arrivée si vous êtes tête en l’air. Malheureusement, de nombreuses personnes ne respectent pas les règles de sécurité de base, alors que leur simple connaissance permettrait d’éviter la plupart des accidents.

Petite liste de rappels :

  1. Rafraîchissez-vous avant de vous baigner en prenant une petite douche. N'allez pas nager si vous ne vous sentez pas bien ou si vous êtes barbouillé.
  2. Ne pas aller dans l'eau avec l’estomac trop plein ou totalement vide.
  3. Si vous n'êtes pas un bon nageur, allez dans l'eau à hauteur de votre estomac.
  4. Appelez uniquement à l'aide lorsque vous êtes réellement en danger. Aidez les autres si vous réalisez qu'ils ont besoin d'aide.
  5. Ne surestimez pas vos capacités physiques.
  6. Les flotteurs et brassards ne sont pas toujours un gage de sécurité dans l'eau.
  7. Avant de plonger dans l'eau, assurez-vous que la profondeur soit suffisante et que la voie est libre.
  8. Assurez-vous que l'eau et ses environs soient propres.
  9. Si vous vous baignez en eaux libres, évitez les endroits où les bateaux et les barques circulent.
  10. En piscine extérieure ou au lac, sortez immédiatement de l'eau si un orage éclate et abritez-vous à l'intérieur.

Hygiène en zone aquatique

Bien que l’on pense à l’eau comme ayant une propriété purifiante, certaines règles d’hygiènes spécifiques doivent être appliquées dans les zones de baignade publiques afin d’assurer la bonne santé de tous les baigneurs.

Les vestiaires d'une piscine sont généralement chauds et humides, c’est assez logique pour ce genre d’endroit. Si vous rajoutez le fait qu’ils sont fréquentés par un grand nombre de personnes chaque jour, vous avez un terreau idéal pour le développement des germes et des bactéries, même si la piscine suit méticuleusement les normes d'hygiène en vigueur[2]. C’est pour cette raison que prendre une douche avant et après la baignade est obligatoire. N’oubliez pas le gel douche dans votre sac de bain ! Afin de rajouter une couche de protection supplémentaire, pensez à porter des sandales de piscine car elles empêchent la propagation des champignons et réduisent également le risque de glissade. Attention : une douche à la maison ne remplace pas la douche à la piscine.

Même les enfants savent qu'une piscine ne doit pas être confondue avec les toilettes, mais on ne peut jamais assez le répéter. D’ailleurs, n’hésitez pas à leur rappeler cette règle importante avant d’aller à la piscine. Si vous avez des enfants en bas-âge, vous devriez planifier régulièrement des visites aux toilettes ou bien utiliser une couche de bain afin d’éviter toute mauvaise surprise !

La piscine en toute sécurité avec nos conseils

Une journée à la piscine devrait toujours être un moment de plaisir et de détente ! Mais parce que l’eau rend l’environnement glissant, vous n’êtes jamais à l’abri d’un accident. Vous pouvez, néanmoins, réduire considérablement les risques de blessure en lisant et en suivant les règles de sécurité de votre piscine.

Les piscines publiques ont très souvent la particularité d’avoir des sols lisses. Pensez donc à adapter votre rythme et déplacez-vous en faisant attention où vous mettez les pieds. Pour ajouter une couche de sécurité entre vous et vos pieds, optez pour des chaussures de piscine qui sont particulièrement adhérentes sur les sols glissants. Enfin, si vous avez des enfants, expliquez leurs pourquoi courir à la piscine est dangereux et gardez toujours un œil sur leurs vas et vient.

Si vos enfants ne sont pas encore en mesure de nager, ils n’auront accès qu’à la pataugeoire et devront être constamment surveillés afin d’éviter toute situation dangereuse inutile. Pour tout ce qui est « plongeon », assurez-vous que vos enfants sautent uniquement dans les zones autorisées et en votre présence. Faites aussi en sorte qu’ils gardent une distance suffisante entre eux et ne jouent pas à disparaitre sous l’eau – même si c’est pour s'amuser. La zone à proximité immédiate des plongeoirs ou des toboggans est à prescrire car elle est bien trop dangereuse pour les enfants, qui risquent de se percuter.

Une petite fille avec des brassards dans la zone non-nageurs d’une piscine

Condition physique et sortie à la piscine

La natation est bien connue pour être une excellente activité physique à tous les âges. Néanmoins, si vous vous sentez malade ou limité par des problèmes de santé aigus, vous devriez renoncer à votre excursion à la piscine.

Il existe aussi une règle bien connue qu’il est important de suivre : ne pas aller nager avec un estomac plein ! En effet, il n’est pas recommandé de mettre les pieds dans l’eau immédiatement après avoir mangé. C’est d’ailleurs aussi le cas avec un estomac vide, car dans les deux situations, vous encourrez un risque.

En effet, dans les deux cas, points de côté et malaises peuvent survenir et résulter en vomissements, voir même, en un collapsus circulatoire. Le risque de noyade ne doit pas être sous-estimé ici, car un malaise soudain n'est pas toujours détectable dans l'agitation générale d'une piscine très fréquentée.

Pour éviter les problèmes circulatoires, pensez à toujours refroidir votre corp avant d’aller vous baigner et à ne jamais sauter directement dans l'eau, même si en cas de grosse chaleur l’idée semble tentante. La circulation sanguine est lourdement affectée par les changements de température aussi soudains et dans le pire des cas, vous pouvez même perdre conscience et vous noyer[3].

Adopter le bon comportement à la piscine

Même si vous vous sentez comme un poisson dans l’eau à la piscine, rappelez-vous que cette espace est pour tout le monde. Veillez à ne pas réclamer toute la piscine pour vous. Si vous ne vous considérez pas comme un nageur rapide, utilisez le couloir de droite. Vous pourrez y faire vos longueurs en toute tranquillité et les nageurs plus rapides pourront vous dépasser facilement. Les couloirs du milieu sont destinés aux manœuvres et doivent donc en principe rester libres. Si vous voulez faire une petite pause, vous devriez toujours la faire sur le bord extérieur de la piste. Si vous voulez faire une culbute, assurez-vous qu'aucun autre nageur ne se trouve directement derrière vous, sinon c’est la collision assurée. Si c'est le cas, informez-le brièvement de votre projet et tout devrait bien se passer.

De manière générale, essayez de toujours garder une distance d'au moins un mètre avec les autres nageurs. Si la personne devant vous est trop lente, passez sur le côté et dépassez-la. Si c’est vous que l’on essaie de doubler, gardez un rythme constant et laissez-vous dépasser.

Conclusion

Afin que votre propre sécurité et celle des autres baigneurs soit respectée lorsque vous allez à la piscine, il est important de bien connaître et de respecter les règles générales de la baignade. N’oubliez pas non plus de les expliquer à vos enfants. Un équipement adéquat et un comportement prudent aident à prévenir les accidents les plus communs et vous permettront de profiter pleinement de votre moment à la piscine.