shop.global.1
NOUVEAU : LIVRAISON GRATUITE à domicile à partir de 75€ d'achats
Groupe d'enfants à la piscine avec leur entraîneur durant un cours de natation

Les brevets et diplômes de natation pour les enfants : tout ce qu’il faut savoir

Apprendre la natation aux enfants dès leur plus jeune âge n’est pas seulement utile pour leur développement physique, c’est aussi une compétence qui leur servira tout au long de la vie. Car en plus d’apprendre à nager, lorsqu’ils passeront un brevet de natation, ils apprendront aussi les règles fondamentales de bonne conduite et de sécurité dans l’eau, réduisant ainsi drastiquement les futurs accidents et risques de noyade.

C’est vers l'âge de cinq ans que les enfants ont les conditions physiques nécessaires pour apprendre à se déplacer correctement et en toute sécurité dans l'eau. C’est aussi à cet âge-là qu’ils pourront commencer les cours qui sont proposés dans la plupart des piscines, et où ils apprendront à nager et acquérir progressivement les compétences nécessaires pour passer leur premier brevet de natation.

En France, depuis 2008 les diplômes de natation « dauphin » ont laissés leur place à un programme en 3 étapes basé sur la découverte de la natation et des activités sportives. Ces nouveaux brevets de natation sont dispensés par les éducateurs diplômés de l’école de natation française.

Les enfants âgés de 7 ans peuvent commencer par passer le diplôme « Sauv’nage », étape obligatoire pour apprendre les bases de la natation et la sécurité dans l’eau. Le « Pass’sports de l’eau » leur fera découvrir les pratiques sportives aquatiques. Une fois ce diplôme obtenu ils pourront passe le « Pass’compétition », plus technique et axé sur le sport en compétition.

Chaque examen est spécifique et demande aux enfants des compétences particulières. Nous vous expliquerons dans cet article tout ce que vous devez savoir avant de vous jeter dans le bain et inscrire vos enfants à la piscine.

Les brevets de natation officiels de la FFN

Essentiellement destiné aux enfants de 7 à 12 ans, les brevets de la fédération française de natation permettent de découvrir la nage et les activités aquatiques en toute sécurité. Supervisés par un éducateur diplômé, vos enfants pourront découvrir la natation, la sécurité à la piscine, et le sport, à leur propre rythme[1].

Tour d’horizon !

Le Sauv’nage : premiers pas dans l’eau et apprentissage de la sécurité

Etape essentielle pour pouvoir passer les diplômes suivants, le brevet « Sauv’nage » sert d’introduction à la natation et surtout à apprendre aux enfants la sécurité à la piscine. Le diplôme est composé de 8 objectifs qui permettent aux enfants de développer des compétences de base pour se déplacer dans l’eau.

Sauvnage Logo

Voici la liste des étapes qui devront être réalisées dans l’ordre par les enfants :

  • Enchaînement entrée dans l'eau et immersion: qui consiste à se jeter dans l’eau et à remonter passivement.
  • Flottaison ventrale : qui comme son nom l’indique consiste à faire l’étoile de mer sur le ventre pendant 5 secondes.
  • Immersion orientée : l’enfant devra nager jusqu’à un cerceau posé sur l’eau, passer à l’intérieur, s’immerger et retourner à la surface.
  • Equilibre vertical : l’enfant doit rester en position verticale dans un cerceau pendant 5 secondes.
  • Enchaînement déplacement ventral et immersion : il s’agit ici d’alterner des déplacements sur le ventre avec des passages d’obstacles jonchant le parcours.
  • Flottaison dorsale : réaliser une flottaison sur le dos.
  • Déplacement dorsal : l’enfant devra se positionner sur le dos et rester immobile pendant 5 seconde.
  • Exploration de la profondeur: ici, l’enfant devra plonger vers le fond du bassin où se trouve un objet qu’il devra remonter à la surface.

Le brevet se déroule à la suite des cours que suivent les enfants dans les piscines agrées FFN, chacun à son rythme. Une fois que l’enfant se sent à l’aise, il peut alors passer le test, lors duquel il devra réaliser toutes les taches les unes à la suite des autres, sans prise d’appuis solide et sans lunette.

Vous pouvez retrouver ici toutes les consignes particulières pour chaque tache requise par la FFN.

Le Pass’sports de l’eau : pluri discipline, découverte du sport et habilités motrices

Cette deuxième étape est réservée aux enfants détenteurs du brevet « Sauv’nage », et qui sont donc déjà à l’aise dans l’eau. Le but de ce diplôme est de faire découvrir aux plus petits les joies du sport aquatique, mais aussi de pouvoir évaluer leurs facultés motrices.

Passport eau Logo

Au programme : 5 disciplines aquatiques à découvrir, dont trois devront être validées pour passer le brevet Pass’sports. Toutes les épreuves de chaque discipline devront être réaliser les unes à la suite des autres :

1. La natation Sportive

Une distance de 50m devra être parcouru avec plusieurs compétences à démontrer :

  • Au départ, l’enfant devra plonger dans l’eau et effectuer une coulée d’au moins 5 mètres de long
  • Il continuera dans sa lancée en faisant le premier 25m en crawl et en utilisant la respiration latérale
  • A la fin de la longueur, il effectuera un virage culbute
  • Suivie d’une coulée dorsale d’au moins 3 mètres
  • La fin de la deuxième portion des 25m devra être réalisée en dos crawlé

2. Le water-polo

Le parcours s’effectue ici avec 3 partenaires et un gardien dans un carrée de 10m :

  • La première étape consiste à envoyer le ballon avec une seule main à un camarade situé à 5mètres
  • L’enfant devra ensuite nager en crawl, tête hors de l’eau, jusqu’à son partenaire situé à 5 mètres de lui
  • Il devra ensuite apprendre à changer de direction, en faisant le tour du partenaire
  • Par la suite, il récupérera le ballon et devra apprendre à nager en crawl en contrôlant la balle entre ses bras jusqu’à un autre camarade
  • Le 2ème partenaire devra alors être contourné pour tirer et marquer un but. Le but en soi n’est pas obligatoire, le tir doit surtout être cadré
  • Après ce tir, l’enfant devra nager vers un 3ème partenaire et le contourner
  • De là, il devra faire un appel de balle et réceptionner le ballon à une main ou bien le ramasser rapidement si celui-ci tombe dans l’eau.
  • Pour finir, l’enfant devra se déplacer vers le but avec le ballon hors de l’eau afin d’effectuer un tir à 3 mètres.

3. Le plongeon

L’épreuve de plongeon est un peu particulière car elle est composée de 2 parties distinct. La première partie doit être réalisée sous forme d’enchainement en dehors de l’eau dans un espace aménagé :

  • L’enfant commence par une présentation des postures du plongeon : tête bien droite, bras en croix, ventre rentré, jambes serrées et tendues
  • Il effectue ensuite une succession de 3 sauts avec coordination de ses bras
  • Réalisation d’une roulade avant par-dessus un obstacle et redressement sans l’aide des mains
  • La première étape se fini avec une rotation à 180° et une réception avec la bonne posture

La 2ème partie est, elle, composée de 4 plongeons distincts :

  • Un plongeon classique en chandelle en position groupée
  • Un plongeon avec une rotation avant, en démarrant accroupie sur le bord de la piscine
  • Un plongeon avant en démarrant d’une position accroupie ou assise avec entrée dans l’eau pas la tête.
  • Un plongeon dit « dauphin » avec un départ dans l’eau mains accrochée à la goulotte ou à la barre de départ.

4. La nage avec palmes

Encore une fois, c’est sur un parcours d’une distance de 50 mètres que se déroule cette épreuve. Le test est réalisé avec des palmes et un tuba pour les enfants les plus jeunes :

  • Le départ se fait en plongeant depuis le bord de la piscine, suivi d’une coulée avec utilisation des palmes sur une distance d’au moins 7,5 mètres
  • Une fois à la surface, l’enfant devra démontrer sa faculté à vider correctement le tuba et se déplacer sur la fin du 25m en battement, avec les bras devant lui
  • Il devra ensuite réaliser un virage culbute
  • Puis, une coulée avec ondulations du corps d’une distance de 7,5 m minimum
  • La fin du deuxième 25 m s’effectuera en ondulations avec les bras devant.

5. La natation synchronisée

L’épreuve de natation synchronisée est aussi un peu particulière car elle se déroule sur 25 mètres, le long desquels l’enfant devra effectuer plusieurs taches dans l’ordre, qui prennent la forme d’un ballet de danse :

  • L’épreuve commence avec une présentation sur le bord d’une durée de 10 secondes
  • L’enfant devra ensuite rentrée dans l’eau de façon maitrisée
  • Proche de la surface, il effectuera une rotation avant groupée
  • Il devra ensuite élever le corps le plus haut possible (jusqu’à la taille) pour effectuer un mouvement expressif avec son bras
  • Ensuite, il devra se retrouver en position dorsale, et levée la jambe le plus haut possible
  • De là, il devra se déplacer sur le dos par la tête en utilisant les appuis des membres supérieurs
  • L’épreuve se termine par une salutation avec le bras, en restant stable, épaules hors de l’eau, pendant au minimum 2 secondes

Vous pouvez découvrir toutes les taches à réaliser dans la vidéo officielle de l’ANF.

Le Pass’competition : un pas en avant vers les sports aquatiques

Le Pass’compétition se focalise essentiellement sur les compétences requises par les enfants afin de commencer le sport de façon compétitive.

Ici, le concept est un peu différent car il est possible de décrocher un diplôme pour chaque sport. Les épreuves sont donc à chaque fois différentes et plus difficiles que pour le brevet précèdent, mais certains points seront évalués pour chaque matière :

Passcompetition Logo
  • La connaissance de l’environnement de la compétition (savoir respecter les règles liées à la discipline)
  • Le respect des contraintes liées à chaque épreuve (technique de nage et virages)
  • La maîtrise des techniques de base utilisées en compétition

En tout, 5 disciplines sont disponibles.

  1. La natation sportive : avec 4 nages différentes sur 100 mètres
  2. La natation synchronisée : avec un ballet en musique composé de 11 enchainements
  3. Le waterpolo : avec un test individuel de tir et un mini match de 2x5 minutes
  4. Le plongeon : avec 5 exercices réalisés depuis un plongeoir d’un mètre
  5. Eau libre : avec un parcours à la nage en eau libre

Chaque discipline à des règles et compétences à développer bien particulières que vous pouvez retrouver sur le site officiel de la fédération française de natation.

Où passer les cours de natation nécessaires pour l’obtention du diplôme ?

Avant même de penser à passer le diplôme, les enfants devront s’entrainer afin d’acquérir les compétences nécessaires pour chaque épreuve. Cela passe par des cours de natation qui sont disponible dans la plupart des piscines municipales.

Néanmoins, il est conseillé d’inscrire vos enfants dans les clubs affiliés à la FFN et agrées par l’école de natation française qui sont les seules à pouvoir délivrer le diplôme.

Vérifiez donc avant de vous inscrire dans votre club de natation locale, si celui-ci est affilié à la FFN, via son annuaire officiel[2].

Une fois que vous avez trouvé le club avec les horaires parfaites, votre enfant pourra évoluer à sont propre rythme et passer le diplôme quand il se sentira prêt.

Le diplôme « j’apprends à nager »

Afin de rendre l’apprentissage de la nage accessible à tous, le gouvernement, en partenariat avec les clubs affiliés FFN, ont mis en place le diplôme « j’apprends à nager ».

Ce diplôme gratuit permet aux enfants de 6 à 12 ans issus des populations les plus défavorisées et ne sachant pas nager, d’accéder à des cours d’apprentissage de la natation avec des moniteurs professionnels.

Voici comment se déroule le programme :

  • L’enfant réalise un stage d’apprentissage de la natation de minimum 10 heures. Les séances se déroulent en 30 minutes à 1 heure, en fonction du niveau et de l’âge des enfants
  • Le groupe est constitué de 8 enfants minimum à 15 enfants maximum. Tous les enfants du groupe ne savent pas nager
  • Les cours sont gratuits, mais les inscriptions sont limitées aux places disponibles
  • A la fin du stage d’apprentissage, les enfants qui ont les compétences nécessaires pourront se présenter au test « Sauv’nage »

Pour en savoir plus sur ce programme et les conditions nécessaires pour y participer, présentez-vous directement à votre piscine municipale pour demander plus d’informations sur leurs disponibilités.

Le brevet de natation libre

Pour les enfants déjà à l’aise dans l’eau et capable de nager une certaine distance, il est possible de passer un brevet de natation en candidat libre. A la différence des diplômes mentionnées précédemment, celui-ci atteste tout simplement de votre capacité à pouvoir nager sur une certaine distance (25m, 50m, 100m, 200m). Ce type de diplôme est parfois nécessaire si vos enfants souhaitent participer à des activités nautiques.

Vous pouvez passer le brevet en vous rendant à la piscine avec votre carte d’identité et demander au maitre-nageur de vous faire passer le test pour la longueur voulu. Nous vous conseillons néanmoins de téléphoner auparavant à votre piscine afin de prendre un rendez-vous et ainsi éviter les mauvaises surprises.

Le prix du brevet varie d’une piscine à l’autre, mais il est souvent de seulement quelques euros (il est même parfois gratuit).

Conclusion

Faire suivre des cours de natation à vos enfants semble n’avoir que des points positifs. En plus de développer leurs facultés motrices, ils apprennent aussi à se déplacer dans l’eau en toute sécurité… aptitude qui leur sera utile tout au long de la vie !

Passer les brevets de natation au sein des club affiliés FFN garantit non seulement un standard uniforme, mais vous assurent aussi du professionnalisme des maitres-nageurs.

Après tant d’efforts déployés lors des cours, l’obtention d’un diplôme motivera sans doute les enfants à continuer davantage dans le monde du sport, avec tous les bénéfices que cela pourra lui apporter. Mais pour le moment, à cet âge si jeune, ce qui compte le plus c’est surtout de s’amuser !

Retrouvez ici, sous forme de PDF à télécharger, les principales règles à suivre pour la baignade et les brevets de natation pour les enfants.