shop.global.1
Une mère et un bébé savourent un moment de tendresse lors d’une baignade à la piscine

Bébé nageur : plaisir et développement personnel dans l’eau

Parmi les nombreuses offres de cours pour le développement personnel des bébés, la natation figure souvent en tête de liste de nombreux parents. La raison est évidente : barboter dans l’eau est un vrai plaisir pour bébé, mais l’aide aussi à développer sa musculature et sa motricité.

Dans cet article, vous découvrirez comment trouver le bon cours de natation, comment se déroulent les cours et comment établir des objectifs réalisables pour vous et votre bébé. Vous y découvrirez aussi à partir de quel âge votre bébé peut évoluer dans l’eau en toute sécurité.

A quel âge les bébés nageurs peuvent-il commencer ?

Les experts considèrent qu’il est possible de démarrer la natation pour bébé à partir du 4eme mois[1], car c’est à partir de cet âge qu’il est possible de contrôler la tête et le cou de bébé en toute sécurité. Néanmoins, notez qu’avant de commencer la piscine le nourrisson devrait déjà être capable de réguler lui-même la température de son corps, cette capacité se développant à un âge différent chez chaque enfant. A cause de tous ces éléments, il est vivement conseillé d’éclaircir la situation avec votre pédiatre ou votre docteur avant de vous jeter à l’eau !

Quels types d’exercices retrouve-t-on lors des cours de bébé nageur ?

Malgré le nom explicite, l'apprentissage de la natation n'est pas l'objectif principal des séances de bébé nageur. En fait, il s’agit plutôt d’une sorte d'aquagym pour enfant. Le but est avant tout que le nourrisson s’amuse, apprenne de façon ludique à apprivoiser l'eau et développe naturellement son envie de bouger. Lors d’un cours de bébé nageur, il est possible de faire des mouvements qui ne seraient pas possibles de faire « sur terre », les muscles du nourrisson étant encore trop faible. La densité de l'eau rend tout mouvement plus facile et permet donc aux bébés d’explorer leur corps et leurs sens d’une autre manière.

En ce qui concerne les parents, vous apprendrez les gestes et techniques importantes pour porter et soutenir votre bébé dans l'eau en toute sécurité. Cela lui permettra de se sentir protégé, en sécurité, et il pourra donc profiter de manière optimale des possibilités qui s’offrent à lui.

L‘utilisation de divers éléments et jouets permettent une introduction toute en douceur de bébé dans l’eau. La plupart des cours de natation pour enfants utilisent également de la musique car il est scientifiquement prouvé que le chant permet de développer le langage chez les enfants[2]. La plupart du temps, une chanson sera chantée au début et à la fin de la séance, d'autres viendront ensuite compléter les jeux et les exercices de mouvements. La répétition des chansons permet d’établir un petit rituel familier pour les enfants.

Un bébé tenu par sa mère nage dans l'eau d’une piscine

Les cours de natation pour bébé se déroulent en général sur dix unités. Les heures manquées en raison des maladies ou des vaccinations peuvent souvent être rattrapées par la suite (demandez avant à votre prestataire).

Bébé nageur : quels sont les avantages pour moi et mon enfant ?

La natation pour bébé ne renforce pas seulement les muscles et le système immunitaire de votre enfant, elle contribue également de manière importante au développement anatomique et biologique de celui-ci. La posture, la motricité, la coordination et l'équilibre s'améliorent également[3]. Grâce à une mobilité accrue dans l'eau, bébé commence à avoir une meilleure perception de lui-même et un sentiment corporel plus développé. Pour le bébé, le contact avec l'eau est une vraie douche sensorielle. De plus, la proximité entre les parents et le bébé dans l'eau, le contact permanent et le partage d’expérience vont renforcer confiance et liens émotionnels. Votre bébé pourra ainsi développer très tôt une bonne confiance en soi et un comportement social sain.

Faire plonger bébé : oui ou non ?

Si cette question mène à de nombreux désaccords, c’est parce qu’il règne une grande incertitude parmi les parents. Le réflexe d’apnée inné, souvent utilisé comme argument pour la plongée, n’est pas un mythe : les bébés retiennent, en effet, automatiquement leur souffle lorsque leur visage entre en contact avec l'eau. Cependant, ce réflexe disparaît dans les premières semaines, voire les premiers mois suivants la naissance[4]. Chaque bébé étant différent, ce changement est difficile à prévoir et c’est pour cette raison que les pédiatres et autres experts déconseillent les plongeons lors des cours de bébé nageur.

De manière générale, la plongée n'est pas la principale préoccupation, ni l'objectif des cours de bébé nageur. De tels exercices de plongée peuvent faire partie du programme du cours et dans ces cas-là, tenez bien compte des besoins de votre bébé. Il doit se sentir prêt pour la plongée et, surtout, cela doit être un exercice qu’il apprécie. Si vous n'êtes pas sûr ou ne vous sentez pas bien, il n’y a aucun problème à ne pas faire cet exercice. Même si tous les autres parents sont impliqués.

Comment puis-je trouver un bon cours de natation pour bébé ?

En plus de l’évidente qualification des instructeurs, il est aussi important que le déroulement du cours se fasse de manière pédagogique et s’adapte aux besoins de chaque enfant. De nombreux cours offrent une leçon d'essai gratuite. Profitez-en pour vous donner une idée du déroulement du cours, observer comment la dynamique du groupe fonctionne, et tout simplement voir s’il est adapté à vos exigences.

Le plus important, c’est que le cours plaise aux parents et aux enfants. Parce que chaque petit plaisir vient avec son lot d’efforts : préparer le sac, aller à la piscine, changer de vêtements, faire le cours, se doucher… vous devriez opter pour une piscine pas trop loin de chez vous. Ainsi, vous pourrez profiter pleinement du cours et n’aurez pas un long trajet à faire si votre petit canard est fatigué après avoir barboté.

Quel équipement pour les bébés nageurs ?

Avant même de vous diriger vers la piscine, assurez-vous que votre bébé est bien reposé et nourri avant le début du cours. Par ailleurs, lors de la préparation du sac, certains accessoires ne doivent pas être oubliés :

  • Couche piscine : il s’agit d’une couche de bain spéciale qui empêche les mauvaises surprises et protège le popotin de votre bébé contre les inégalités de surface de l’assise. Elle est obligatoire pour les bébés et les tout-petits dans la plupart des piscines. Pour le chemin du retour, vous aurez aussi besoin d’une couche fraîche et sèche.
  • Jouets de bain : l'utilisation de jeux d’eau fait partie intégrante du cours. Les jouets préférés de bébé ne doivent donc pas être oubliés.
  • Peignoir : afin d’éviter que votre petit bout n’attrape un rhume après la baignade, un peignoir bébé est vivement conseillé. La capuche sert également à réchauffer la tête sensible des nouveau-nés.
  • De la crème pour bébé : après un long séjour dans l'eau et la douche qui suit, la peau de bébé appréciera d’être réhydratée.

Un bébé heureux dans une piscine avec sa mère

Préparation avant les cours

Avant de vous aventurer pour la première fois à la piscine, vous pouvez préparer votre bébé pour le cours, par exemple en vous baignant ensemble dans la baignoire. Grâce au contact corporel permanent, la narration et l’écoute, vous lui donnez un sentiment de sécurité et l’opportunité de s'habituer à l'eau tout en douceur. Réduisez progressivement la température de l’eau à 33 degrés, car c’est la température dans la plupart des piscines intérieures.

Y-a-t ’il d’autres choses importantes à ne pas oublier ?

Laissez bébé décider et vous verrez très vite s’il aime participer activement aux cours, il vous le montrera à travers son comportement. S’il n’a pas envie de s’entrainer, ce n’est pas bien grave, il n'est pas rare que ce soit simplement une question de forme du jour. Si vous réalisez qu'aujourd'hui est un jour « grincheux » à la maison, profitez-en pour passer un après-midi tranquille sans rajouter le stress de l’excursion à la piscine.

Parfois, il arrive que le rythme d'un bébé change pendant le cours. Tout comme il peut arriver qu'à l'heure prévue, il ne trouve pas l’idée de nager amusante et préfère manger ou dormir. Au lieu d'annuler complètement le petit moment plaisir de la baignade, essayez de changer de cours si les employés de la piscine vous le permettent.