shop.global.1
NOUVEAU : LIVRAISON GRATUITE à domicile à partir de 75€ d'achats
La protection solaire pour les enfants

La protection solaire pour les enfants

Crème solaire, vêtements anti UV, voile solaire

Il peut parfois faire peur, mais le soleil est absolument vital pour les enfants. En plus de leur donner envie d’aller s’aventurer dehors, le soleil procure aux plus jeunes une dose de vitamine D essentielle, renforce le système immunitaire et les os.

Néanmoins, la puissance du soleil ne doit pas être sous-estimée, que ce soit en été ou en hiver, à la mer ou à la montagne. Selon « l'American Academy of Dermatology », 80% des dommages cutanés causés par le soleil sont infligés avant l'âge de 18 ans.[1] Autant dire que le job des parents est essentiel quand il s’agit de protéger leurs bouts de chou contre les rayons UV du soleil.

Dans cet article, nous vous expliquerons quel est le meilleur moyen de protéger votre bébé ou votre enfant contre les rayons nocifs du soleil et nous comparerons pour vous différents types de protection, comme la crème solaire, les vêtements ou le voile solaire.

De manière générale, si vous souhaitez bien protéger vos enfants, essayez de suivre les règles suivantes :

  • Faites les activités en plein air le matin ou l’après-midi. Essayez d’éviter le soleil de midi
  • Evitez d’exposer vos enfants à la lumière directe du soleil (surtout les petits)
  • Protégez vos enfants des rayons UV même en cas de ciel nuageux ou ombragé
  • Des vêtements adéquats et de l’ombre sont les meilleures protections qui soient
  • Ne laissez pas les enfants jouer dehors en cas de soleil brûlant, même s’ils ont de la crème solaire avec un indice de protection élevé
  • Boire souvent pour éviter la déshydratation et la surchauffe
  • Gardez en tête que le rayonnement UV n'est ressenti que lorsqu'il est déjà trop tard (coup de soleil)

Pourquoi il faut toujours protéger les enfants contre les rayons UV

On pourrait vite penser que la protection solaire n'est importante que pendant les vacances d'été et pourtant, même en cas de ciel nuageux, jusqu'à 80% des rayons UV atteindront votre peau.[2] C’est pour cette raison qu’il est essentiel de se protéger contre les rayons UV directs et indirects du soleil aussi pendant les vacances d'hiver.

Le choix de votre destination de vacances n’est d’ailleurs pas anodin, car l'intensité du rayonnement du soleil augmente en fonction de votre position et altitude sur le globe. Plus vous êtes proche de l’équateur et plus l‘intensité du soleil augmente (même principe quand vous montez en altitude). Vous l’aurez donc compris, proche de l’équateur et en montagne, vous aurez besoin d'un écran solaire particulièrement puissant pour votre enfant. D’autant plus que les UV ne viennent pas que du ciel, ils se reflètent également :

  • sur la neige, de 40 à 90%,
  • sur le sable, de 5 à 25%
  • sur l'eau, de 10 à 30%.[3]

La protection solaire spécialement pour les bébés – ombre et vêtements longs

Die La peau des bébés est particulièrement délicate, et pour cause : leurs couches de peaux sont plus minces que celles des adultes et leurs mécanismes d'autoprotection ne sont pas encore complètement développés. En conséquence, leur peau est moins résistante et donc extrêmement sensible aux rayonnements UV. Vous comprenez donc mieux pourquoi il est absolument essentiel de toujours protéger la peau de bébé contre le soleil

Durant sa première année, bébé doit éviter au maximum le soleil. Le soleil de midi est celui qu’il faut particulièrement éluder et c’est pourquoi il est toujours recommandé de laisser les enfants à l’intérieur entre 11h et 15h. C’est durant cette période de la journée que le soleil est le plus haut dans le ciel et la proportion de rayonnement UV est la plus élevée. Alors n’oubliez pas, l'écran solaire le plus simple et le plus efficace reste l'ombre.

La peur de la carence en vitamine D, quant à elle, est infondée car les effets positifs du rayonnement solaire sont également ressentis par le rayonnement indirect ou en très faible quantité[4]

Vêtements anti UV et voile solaire pour bébé

Vous recherchez la tenue parfaite pour vos enfants cet été ? La voici :

  • Une grenouillère perméable à l’air
  • Une chemise légère
  • Des chaussures ou chaussettes fermées
  • Un grand chapeau qui protège la nuque
rayonnement UV en fonction des saisons
Source du graphique :uni-kiel.de

En hiver, les enfants sont généralement suffisamment habillés, mais faites bien attention à utiliser pour la tête une protection adaptée aux températures plus fraîches.

Si vous devez vous déplacer, n’oubliez pas d’ombrager la poussette avec un parasol ou un auvent. Essayez de fixer le parasol sur le côté du châssis de la poussette, de sorte qu'il puisse être incliné dans toutes les directions, en fonction de la position du soleil. C’est une technique parfaite pour avoir votre enfant complètement couvert en ayant juste à ajuster périodiquement l’angle du parasol.

Les auvents pour poussette couvrent généralement une plus grande surface et ont besoin d’être ajustés moins fréquemment, mais ils sont sensibles au vent, ce qui peut être compliqué en fonction de la météo.

La crème solaire pour bébé

Selon les dermatologues, on vous conseillera de ne pas, ou très peu, utiliser de crème solaire sur les enfants de moins de 1 an, car elle sollicite inutilement la peau sensible du bébé. Ce qui est certain, c’est qu’il ne faut pas en abuser et absolument éviter la zone des yeux et de la bouche. L'huile pour bébé, quant à elle, est à proscrire, car elle boost la sensibilité de la peau et ne protège pas contre le soleil. A la place, essayez tout simplement de ne pas exposer votre bébé à la lumière directe du soleil et utilisez des vêtements longs et respirants qui protègent la peau du bébé contre les rayons UV.

Les protections solaires efficaces pour les enfants

Parce que les enfants passent beaucoup de temps à l'extérieur, leur peau sensible devrait toujours être protégée contre les dommages du soleil et cet adage n’est pas valable que pour les bébés. La ligue contre le cancer recommande l'ombre plutôt que la crème pour les enfants de 0 à 6 ans.[5] C’est seulement après l'âge de sept ans que passer du temps directement sous les rayons du soleil est considéré comme moins dangereux. Pour les nourrissons, cependant, chaque sortie en plein air doit être planifiée, préférablement avant ou après le soleil intense de midi.[6]


Petit garçon dans les vêtements embrassés par le soleil

Les vêtements anti-UV pour bien se protéger

La peau de bébé et les coups de soleil ne vont pas vraiment bien ensemble, c’est pourquoi vous devriez toujours habiller votre enfant de la tête aux pieds, et pas seulement en vacances. La tête, le visage, le cou et les oreilles sont particulièrement sensibles, d’où l’importance du chapeau ou de la casquette qui serviront de protection multizone contre les rayons du soleil.

Pour les enfants de plus d’un an, voici l’accoutrement idéal :

  • Chemise ou T-shirt large à manches longues
  • Pantalon long et ample
  • Sandales ou chaussures fermées (préférablement avec chaussettes)

Vous l’aurez compris, les vêtements doivent être légers, denses, respirants et couvrir le corps autant que possible, ce type de vêtement permettant aux enfants de ne pas transpirer trop rapidement.

En règle générale, les tissus en fibres synthétiques sont plus denses et donc plus imperméables aux UV que le coton conventionnel. Pour améliorer encore plus vos chances, rappelez-vous que les tissus secs et sombres protègent mieux que ceux humides et clair, qui laissent entrer plus de rayons UV. Enfin, assurez-vous que vos vêtements ne soient pas trop épais pour éviter la surchauffe.

Si vous souhaitez pousser le concept encore plus loin, il existe dans le commerce des vêtements spéciaux avec une protection UV déjà intégrée. Ces textiles sont soit tissés très denses, soit imprégnés, pour permettre aux fibres synthétiques de mieux absorber et réfléchir les rayonnements UV. Lors de vos achats de vêtements, plusieurs points sont importants : un indice de protection solaire d'au moins 30 (mais mieux 40 et plus), une qualité testée en laboratoire et le respect de la norme UV 801.[7]

Avec toute cette chaleur une bonne baignade est de mise et c’est là que les choses se gâtent. Que ce soit dans l'eau ou sur la plage, le risque de coup de soleil est particulièrement élevé en raison de la réflexion du soleil sur l'eau et le sable. N’oubliez pas non plus qu’après s’être baigné dans l’eau salée, votre bambin devrait prendre une douche, car le sel séché provoque une irritation de la peau et une sensibilité accrue au soleil. Une fois tout sec, enfilez des vêtements pour éviter le coup de froid et repassez une couche de crème solaire.

une mère et un enfant à la plage avec de la crème solaire

La crème solaire pour enfant : le complément idéal

Les vêtements anti-UV sont très efficaces mais, jusqu’à l’âge d’un an, doivent être complétés par une couche de crème ou un spray solaire. Le facteur de protection solaire (FPS) ainsi que le facteur de protection UV (UPF = Ultraviolet Protection Factor) indiquent tous les deux l’augmentation du temps d’exposition nécessaire pour provoquer une brûlure lorsque la peau est protégée. Plus le FPS est élevé, plus l'effet protecteur du produit sera élevé (avec une crème à FPS 2, il vous faudra deux fois plus de temps que sans crème pour attraper un coup de soleil).

Néanmoins il est important de noter qu’en fonction du type de peau, le temps d'autoprotection peut varier. Cette protection corporelle, plus précisément la production croissante de mélanine (bronzage), ne se développe cependant qu'avec l'âge, d’où l’importance de bien protéger les enfants.

Si vous n’êtes pas certain du type de crème à utiliser, multiplier le temps d'autoprotection de la peau par le FPS vous donnera le temps approximatif que vous pouvez rester sous le soleil. Si vous prenez un temps d'autoprotection de la peau de 10 minutes et un facteur de protection solaire de 30, vous aurez 300 minutes d’exposition devant vous avant le coup de soleil. Le temps calculé de cette façon n’est qu’un indicateur, il vaut donc mieux prévoir beaucoup plus large.[8]

Le FPS se réfère au rayonnement UV-B responsable des coups de soleil et de la formation de vitamine D. Mais parce que les rayons UV-A augmentent le risque de cancer de la peau, pensez également à prendre une protection contre les UV-A lors de l'achat d’une crème solaire. [9]

Lors de l'achat d'un écran solaire pour enfant, plusieurs points sont importants : la crème doit être testée dermatologiquement, vous devez vous assurer qu'il s'agit d'un écran solaire minéral sans alcool, imperméable et sans filtres UV chimiques, mais avec un facteur de protection solaire élevé. Un facteur de 20 est vraiment le strict minimum si vous passez des vacances à la plage.

Voici quelques points à retenir :

Si vous n'êtes pas sûr du choix, demandez conseil à votre pédiatre ou votre pharmacien.

  • Pour profiter pleinement de l'effet protecteur, appliquez la crème environ 30 minutes avant l'exposition au soleil.
  • Il est préférable d'appliquer la première couche de crème avant même de sortir.
  • Pour un effet optimal, répétez l’opération environ toutes les 2 heures, à cause de la transpiration, de la chaleur et de l'eau qui dissipent les effets de la crème.
  • Appliquez de la crème imperméable avant et après la baignade.
  • Lorsque vous appliquez la crème, ne pas oublier les « points sensibles » telles que le pont du nez, les joues, le front, les épaules, les pieds, les oreilles, la lèvre inférieure et le menton.
  • Quand il s’agit de crème solaire, vous ne pouvez jamais trop en mettre. Notez cependant, que l’étalement généreux ou répétés ne prolongent pas la période de protection spécifiée.
  • Mettez de la crème solaire même quand vous êtes à l’ombre.

Ne pas oublier : Se protéger les yeux contre les UV

Les experts conseillent de protéger non seulement le corps, mais aussi les yeux des enfants. Les petits ont des yeux beaucoup plus sensibles que ceux des adultes, mais vous pouvez éviter l'inflammation de la corne et de la conjonctive à l’aide de lunettes de soleil qui viendront renforcer l’effet protecteur du couvre-chef et du parasol. Les lunettes de soleil pour enfant sont particulièrement recommandées en altitudes et à la neige. Idéalement, optez pour des verres solaires avec un sigle CE et la mention « UV 400 » ou « 100% UV ».[10] Parce que de nombreux critères sont à prendre en compte – comme la couleur des verres, par exemple – nous vous recommandons de consulter un opticien.

La protection solaire en voiture

Pour les longs trajets en voiture, pensez à assombrir les vitres avec des stores, un film protecteur ou un pare-soleil. Ce type de blocage protègera très bien votre enfant de l'exposition permanente au soleil. Gardez à l’esprit que le pare-brise et les vitres latérales avant doivent rester libres.

Attention : ne laissez jamais votre enfant seul dans la voiture – même pour une pause très rapide !

Comparaison des mesures de protection et de leurs facteurs de protection solaire

Aucun produit ne peut complètement réduire l’exposition aux UV. La meilleure stratégie est de protéger votre enfant en combinant ombre, vêtements clair, chapeau, lunettes de soleil et crème solaire. Grâce au tableau suivant, vous pourrez voir quels produits offrent quelle protection. Notez que les valeurs sont indicatives et peuvent varier en fonction du matériau, de la couleur, de la technique de coloration et du type de protection solaire. C’est pour cette raison que vous devriez toujours regarder les informations du fabricant.

Comparaison des mesures de protection et de leurs facteurs de protection solaire

Que faire si mon enfant attrape un coup de soleil

Malgré toutes les protections que vous pouvez administrer à vos enfants, ils ne sont pas complètement à l’abris d’un coup de soleil. En cas de rougeur de la peau ou d’un coup de soleil, refroidissez la peau directement avec des compresses glacées. Si des démangeaisons pointent le bout de leur nez, les gels antiprurigineux et les lotions après-soleil hydratantes que vous trouverez à la pharmacie pourront aider. Les douches tièdes jouent aussi un rôle apaisant, au cas où vous n’avez pas de crème dans vos placards. Bien que les dommages superficiels puissent être réparés, des dommages plus importants peuvent demeurer sur le long terme… la prévention est donc de mise !

Attention, l'insolation et les coups de chaleur peuvent arriver rapidement et causer mal de tête, vertiges, fatigue, vomissements, nausées, convulsions. Pour éviter ces petits tracas faites boire beaucoup d’eau à vos enfants et en cas d'urgence, n’hésitez pas à consulter un médecin en urgence.[11]

Conclusion

Les vilains UV peuvent vraiment poser un danger pour vos enfants. La prévention est donc la meilleure stratégie, en restant le plus possible à l'air frais et à l’ombre. Ne sous estimez jamais la puissance du soleil en optant pour la meilleure protection possible : être un parent surprotecteur !

Utilisez tous les systèmes de protection à votre disposition : crème solaire, vêtements anti-UV, tente de plage, ombre et lunettes. De cette façon, même si vous ne pouvez pas combattre complètement les UV, vous réduirez au maximum le risque pour vos enfants !

Vous trouverez ici des informations importantes sur la protection solaire en PDF.

Sources et documentation supplémentaire

[1] http://www.who.int/uv/faq/uvhealtfac/fr/

[2] https://www.just.ch/fr/blog/protection-solaire/rayons-uv

[3] https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/themen/mensch-gesundheit/strahlung-radioaktivitaet-schall/elektromagnetische-felder-emf-uv-laser-licht/sonne_uv-strahlung/sonnenstrahlung.html

[4] http://www.magicmaman.com/,bebe-et-le-soleil-quels-dangers-et-quelles-vertus,345,5661.asp

[5] https://shop.krebsliga.ch/files/kls/webshop/PDFs/francais/protection-solaire-chez-les-enfants-de-0-a-6-ans-022330201111.pdf

[6] http://www.magicmaman.com/,1-2-3-soleil,360,4559.asp

[7] https://www.brulure.fr/vetement-anti-uv-evolution-protection-solaire/

[8] https://biologiedelapeau.fr/spip.php?mot169

[9] http://www.pediatre-online.fr/dermatologie/quelles-differences-entre-uva-uvb-et-uvc/

[10] https://www.guide-vue.fr/la-vue-par-theme/la-vue-et-l-enfant/protection-solaire

[11] http://santecheznous.com/condition/getcondition/coup-de-chaleur

Table :

http://www.hauttumorzentrum-bochum.de/sonnenschutz-durch-bekleidungstextilien.html

https://www.krebshilfe.de/fileadmin/Downloads/PDFs/hintergrundinfosfuerlehrer_sonnenschutz.pdf

http://www.t-online.de/gesundheit/id_70299284/sonnenschutz-weisses-t-shirt-ist-kein-sonnencreme-ersatz.html

Crédits photos :

iStock.com/Wundervisuals