Deux partenaires s‘embrassent avec une échographie dans la main.

Suivi de grossesse : les rendez-vous et visites importantes

Des contrôles réguliers chez le médecin, chercher un nom, l'installation de la chambre de bébé, acheter tout l'équipement nécessaire, voilà quelques-unes des nombreuses tâches importantes que vous devrez accomplir en tant que futur parent avant la naissance de bébé. Heureusement, vous avez neuf mois pour cocher toutes les cases de votre checklist. Grâce à notre To Do List sur la grossesse, vous pouvez préparer l'arrivée de votre petit trésor de manière organisée.

Bien entendu, les délais indiqués ici ne sont que des lignes directrices et visent à vous servir de guide lors de la planification. Si vous souhaitez concevoir la chambre d'enfant plus tôt ou si vous disposez déjà de l'équipement initial, tant mieux pour vous, il vous suffit de cocher ces points plus tôt et passer à autre chose. Et attention, il est important de ne rien oublier et de s'amuser en organisant le grand évènement !

Afin d'avoir toujours à portée de main toutes les tâches et rendez-vous importants pendant la grossesse, vous pouvez télécharger notre liste de contrôle pratique ici.

Votre premier trimestre : les débuts de la grossesse

Lorsque vous apprenez que vous attendez un bébé, le monde est sens dessus dessous ! Beaucoup de pensées et de sentiments tourbillonnent alors dans votre tête et ensuite, vient la réflexion concernant l’organisation des nombreuses tâches… beaucoup moins drôle, mais essentiel.

Faites une petite pause et détendez-vous. Votre premier trimestre n'est pas encore le moment des grandes actions, mais celui de la sérénité et de la joie. Profitez du début de cette nouvelle phase de votre vie, vous avez encore assez de temps pour vous occuper de tout.

RemarqueLe début de votre grossesse est compté à partir du premier jour de vos dernières règles. Ainsi, si vous découvrez que vous êtes enceinte, vous êtes généralement déjà dans la cinquième ou septième semaine de grossesse.

RemarqueLe début de votre grossesse est compté à partir du premier jour de vos dernières règles. Ainsi, si vous découvrez que vous êtes enceinte, vous êtes généralement déjà dans la cinquième ou septième semaine de grossesse.

Le premier rendez-vous chez le gynécologue (env. 8ème SA)

Une fois que vous avez en main votre test de grossesse positif, vous devez appeler votre gynécologue pour fixer un premier rendez-vous. Cela se produit généralement au niveau de la huitième ou neuvième semaine de la grossesse. Pour vous préparer à ce premier rendez-vous important, vous devez emporter votre carnet de vaccination et noter toutes vos questions sur la grossesse.

Le jour de votre premier examen, le gynécologue confirmera votre grossesse par une échographie et vous recevrez une première photo de votre petit trésor. Le médecin prendra alors le temps de vous conseiller et de répondre à vos questions. Vous recevrez également votre carnet de santé maternité. C'est un document important que vous devriez toujours avoir sur vous. Il contient des informations sur votre santé et sur le développement de votre bébé.

A partir de ce moment, les rendez-vous avec le gynécologue auront lieu environ toutes les quatre semaines, et vous devrez en faire au moins sept[1]. Il est également possible de procéder à des examens complémentaires facultatifs. Votre gynécologue sera certainement heureux de vous conseiller à ce sujet.

Informez votre employeur de votre grossesse (8e - 12e SA)

Même si vous souhaitez garder votre grossesse pour vous, vous devez en informer votre employeur le plus tôt possible. Ce n'est que lorsque votre employeur est informé de votre grossesse qu'il peut tenir compte des règles de protection pour les employées enceintes. Il n'y a pas d'obligation formelle de notification, il est préférable de demander simplement un entretien personnel afin de pouvoir clarifier toutes les questions liées à votre grossesse.

Vous pouvez trouver plus d'informations sur ce sujet important dans notre article « la grossesse au travail ».

Mise en gardeVotre employeur traitera votre grossesse de manière confidentielle, si vous le souhaitez. Ainsi, vous pouvez décider vous-même du moment où vous annoncerez votre grossesse à vos collèges.

Mise en gardeVotre employeur traitera votre grossesse de manière confidentielle, si vous le souhaitez. Ainsi, vous pouvez décider vous-même du moment où vous annoncerez votre grossesse à vos collèges.

Votre deuxième trimestre : la phase d'action

Une grossesse est considérée comme stable au début du deuxième trimestre. Souvent, les premiers vrais symptômes de la grossesse, tels que les nausées, la fatigue ou les maux de tête, s'atténuent[2]. La plupart des femmes enceintes se sentent très en forme et énergiques au cours de leur deuxième trimestre. Et c'est une bonne chose, parce que maintenant arrivent les courses et rendez-vous importants.

« Le deuxième trimestre est le moment idéal pour passer des vacances ensemble. Je me sentais très bien et je portais avec fierté mon bidon grandissant. Même les voyages en avion ne posent pas de problème entre la 13e et la 28e semaine de grossesse, lorsque la mère et l'enfant sont en bonne santé. Nous avons beaucoup apprécié ces dernières vacances à deux. »

« Le deuxième trimestre est le moment idéal pour passer des vacances ensemble. Je me sentais très bien et je portais avec fierté mon bidon grandissant. Même les voyages en avion ne posent pas de problème entre la 13e et la 28e semaine de grossesse, lorsque la mère et l'enfant sont en bonne santé. Nous avons beaucoup apprécié ces dernières vacances à deux. »

Trouver la bonne sage-femme (12. – 15. SA)

Une sage-femme est importante pour répondre à toutes vos questions pendant votre grossesse et s'occupera de vous dans les premières semaines suivant l'accouchement. Si vous le souhaitez, elle peut également prendre en charge une partie de vos examens médicaux.

Malheureusement, la recherche d'une sage-femme n'est pas si facile dans de nombreuses régions. De nombreuses sages-femmes sont surbookées et ne peuvent pas prendre autant de patients qu’elles le voudraient. Il est donc important que vous trouviez une sage-femme le plus tôt possible pour vous et votre bébé. L'Association française des sages-femmes propose une page qui vous permet de trouver une sage-femme près de chez vous : https://ansfl.org/trouver-une-sf/

Inscription au cours prénatal (14. – 16. SA)

La plupart des cours de préparation à l'accouchement s'adressent aux femmes enceintes qui arrivent à leur sixième mois de grossesse. Lors des cours prénataux, vous apprendrez non seulement à vous préparer à l'accouchement, mais vous recevrez également des informations et des conseils utiles sur la grossesse et l'allaitement. Par exemple, on vous montrera des techniques de relaxation et on vous expliquera comment se déroule la procédure dans la salle d'accouchement.

Comme les places dans ces cours sont souvent très demandées, il est conseillé de s'y inscrire rapidement. Des cours prénataux sont proposés, par exemple, par des sages-femmes, des infirmières ou des physiothérapeutes… à vous de choisir.

Trouver une maternité où accoucher (16. – 30. SA)

Le choix d’une maternité n’est pas une mince affaire. Certaines cliniques accordent une attention particulière à la relation mère-enfant, d'autres se spécialisent dans les accouchements à risque. Par conséquent, vous devez décider quelle clinique serait la meilleure option dans votre situation. Voici une liste de questions et de critères que vous pouvez prendre en compte pour faire votre choix :

  • Vous aimez l'atmosphère de la salle d'accouchement ?
  • Quel est l'équipement disponible dans les salles d'accouchement (baignoire, ballon, serviettes...) ?
  • Les naissances naturelles sont-elles proposées par la clinique ?
  • Puis-je amener ma propre sage-femme à l'accouchement ?
  • L'équipe de la salle d'accouchement donne-t-elle une impression agréable et professionnelle ?
  • L'hôpital dispose-t-il d'une unité de réanimation post natale ?
  • Une chambre familiale est-elle disponible ?
  • Le rooming-in est-il possible ? (Le bébé est placé dans la chambre de la maman)

De nombreuses cliniques proposent des visites spéciales et des soirées d'information pour les futurs parents. Il est également toujours utile de demander à ses amis et connaissances de parler de leurs expériences personnelles. Le choix de la maternité est donc une question de sentiment. Choisissez simplement l'endroit où vous vous sentez entre de bonnes mains.

Aménager la chambre de bébé (20. – 30. SA)

Le moment où il faut préparer la chambre de bébé arrive toujours beaucoup trop vite, il est donc important de bien s’y préparer à l’avance. Cela dépend, par exemple, si bébé doit dormir dans votre chambre pendant la période qui suit la naissance ou si vous devez préparer une pièce en entière.

Si vous souhaitez organiser votre propre chambre de bébé, dans laquelle vous pouvez également dormir dans le meilleur des cas, le deuxième trimestre sera parfait pour vous. Toutefois, lorsque vous aménagez la chambre du bébé, assurez-vous que votre chéri(e) bénéficie d'un environnement de repos aussi parfait que possible afin que vous puissiez tous deux vous endormir en toute tranquillité.

« Nous avons déjà peint et préparé la chambre des enfants lors de la 15e semaine. Il était important pour moi de pouvoir décorer la pièce moi-même. C'est pourquoi je ne voulais pas attendre que mon ventre m’empêche de travailler sur ce projet. Pour le choix des murs, nous avons opté pour une peinture à l'argile naturelle et écologique. C'est bon pour notre bébé et j'ai donc été autorisée à les peindre moi-même. »

« Nous avons déjà peint et préparé la chambre des enfants lors de la 15e semaine. Il était important pour moi de pouvoir décorer la pièce moi-même. C'est pourquoi je ne voulais pas attendre que mon ventre m’empêche de travailler sur ce projet. Pour le choix des murs, nous avons opté pour une peinture à l'argile naturelle et écologique. C'est bon pour notre bébé et j'ai donc été autorisée à les peindre moi-même. »

Une chambre de bébé aménagée parfaitement.

Le troisième trimestre : les derniers préparatifs avant l'accouchement

Au cours du dernier trimestre de la grossesse, votre bidon s'est déjà considérablement agrandi et votre vie quotidienne devient probablement de plus en plus difficile. Dans l'idéal, vous avez déjà fait toutes les courses et les tâches fastidieuses et vous pouvez maintenant vous consacrer à l'attente de votre bébé. Il ne vous reste que quelques tâches organisationnelles et officielles à accomplir au cours du troisième trimestre.

Demander l'allocation de maternité (30. – 33. SA)

Le congé de maternité commence six semaines avant la date de naissance calculée et se termine dix semaines après la naissance effective. Pour assurer votre sécurité financière, vous recevrez des allocations de maternité pendant cette période. Elle est calculée en fonction de vos trois derniers mois d’activités et vous pouvez découvrir combien vous allez toucher via cette page : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2265

Pour bénéficier de l'allocation maternité, vous devez en faire la demande auprès de votre caisse d'assurance maladie dans les 3 premiers mois de votre grossesse. Après votre examen prénatal, votre docteur ou sage-femme pourra effectuer la déclaration via le portail AMELI (https://www.ameli.fr/assure/droits-demarches/famille/maternite-paternite-adoption/grossesse). Pensez aussi à mettre votre carte vitale à jour !

Par la suite, vous devrez contacter votre assurance ou votre mutuelle. Chacune d’entre elles ont des demandes spécifiques, reportez-vous au site internet qui vous correspond. Après l’accouchement, vous recevrez un certificat de naissance pour votre bébé. Vous devez en envoyer une copie à votre assurance maladie afin que l'allocation de maternité continue d'être versée après l'accouchement.

Une femme enceinte en train de faire une liste d’achat.

Quel équipement acheter ? (sans interruption jusqu'à la 35e semaine au plus tard)

Faire sa liste de courses de grossesse est un véritable défi et c’est pourquoi il vaut mieux ne pas s’y prendre au dernier moment. Habituellement, vous n'achetez pas tout en même temps, mais ajoutez progressivement votre équipement en fonction de l’avancée de votre grossesse. À la 35e semaine de grossesse, vous devriez avoir à peu près tout ce qui est nécessaire au cas où votre petite chérie arriverait plus tôt.

Vous pouvez trouver plus d'informations et de conseils sur l'équipement dans notre article : « entretien avec des parents ».

« Personnellement, j'aime tout organiser moi-même. Comme nous attendions vraiment le bébé avec impatience, j'avais hâte de commencer à installer sa chambre et à faire toutes les courses. Nous avons donc terminé les choses les plus importantes assez tôt. Chacun doit y aller à son propre rythme, mais commencer tôt est toujours une bonne idée. Quoi qu’il arrive, votre petit miracle se sentira en sécurité avec vous, que le lit de bébé ait été installé à la 20e ou à la 40e semaine ».

« Personnellement, j'aime tout organiser moi-même. Comme nous attendions vraiment le bébé avec impatience, j'avais hâte de commencer à installer sa chambre et à faire toutes les courses. Nous avons donc terminé les choses les plus importantes assez tôt. Chacun doit y aller à son propre rythme, mais commencer tôt est toujours une bonne idée. Quoi qu’il arrive, votre petit miracle se sentira en sécurité avec vous, que le lit de bébé ait été installé à la 20e ou à la 40e semaine ».

La demande de congé parental (à partir de la 30. SA)

Si le père souhaite prendre un congé parental immédiatement après la naissance de son enfant, la demande doit être reçue par l'employeur par écrit au moins un mois avant la date de naissance calculée[3].

Les mères ont deux possibilités :

  • Faire la demande un mois avant la fin du congé de maternité
  • Faire la demande deux mois avant le début du congé, si celui-ci ne démarre pas directement après la fin du congé de maternité

 Pour éviter le stress de la dernière minute, vous et votre partenaire devez présenter vos demandes de congé parental le plus vite possible.[4]

Préparation des dossiers administratifs

La plupart des inscriptions et des demandes ne peuvent être faites qu'après la naissance, car vous aurez besoin de l'acte de naissance de votre bébé. Toutefois, il est conseillé de préparer ces documents le plus rapidement possible afin d'avoir moins de stress après la naissance.

Cela inclus, par exemple, la prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) que vous pouvez demander à la CAF. Vous aurez besoin d’une photocopie de votre livret de famille ainsi que d’un extrait ou copie intégrale de l’acte de naissance.

Même si cela peut paraître étrange au premier abord, il est également conseillé de trouver une place en crèche avant la naissance de bébé. Bien que vous ayez droit à une place de garde d'enfants dès l'âge de 10 semaines, dans de nombreuses régions, il n'y a pas toujours assez de places disponibles. C’est pourquoi, la recherche d’une crèche devrait faire partie de vos priorités bien avant que votre enfant ne vienne au monde.

Préparer le sac d’accouchement pour la clinique (36. SSW)

Lorsque les contractions commencent, vous n’aurez pas le temps de faire votre valise… il faut foncer à l’hôpital. Vous devez donc préparer votre sac d’accouchement bien avant la date prévue.

Voici les choses à mettre dans votre valise :

Documents

  • Carte de maternité
  • Carte d'assurance maladie
  • Carte d'identité
  • Acte de mariage ou de naissance

Produits hygiéniques

  • Produits pour les soins corporels (gel-douche, shampoing, crèmes, peigne, etc.)
  • Coussinets d'allaitement
  • Serviettes

Vêtements

  • Vêtements confortables (pantalon de jogging, T-shirt, pull)
  • Chaussettes chaudes
  • Peignoir de bain
  • Soutien-gorge d'allaitement
  • Chemises de nuit

Détente et divertissement

  • Magazine/livre
  • Chargeur de smartphone
  • Musique
  • Snacks et boissons
  • Oreiller d'allaitement

Bien sûr, il ne faut pas oublier les accessoires pour les enfants et le futur papa dans votre sac d’accouchement. Vous trouverez ici la checklist complète pour préparer son sac d’accouchement.

VérifierVous devriez acheter des soutien-gorge d'allaitement une taille plus grande, car les seins grossissent lorsque vous allaitez.

VérifierVous devriez acheter des soutien-gorge d'allaitement une taille plus grande, car les seins grossissent lorsque vous allaitez.

Conclusion

La grossesse est un moment merveilleux de la vie des jeunes parents. Malgré les nombreuses tâches et rendez-vous administratifs, vous devriez en profiter au maximum et ne pas trop stresser. Si vous êtes bien organisé, vous pouvez gérer toutes les tâches et courses importantes en temps et en heure, et vous aurez ainsi suffisamment de temps pour vous occuper de votre bébé.

Références :

[1]https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F963
(au 29.07.2020)

[2]https://www.allobebe.fr/grossesse-2eme-trimestre.html
(au 29.07.2020)

[3]https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F3156
(au 29.07.2020)

[4]https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/5-questions-reponses-sur-le-conge-parental
(au 29.07.2020)

Sources des images :

iStock.com/Rawpixel

iStock.com/nensuria

iStock.com/KatarzynaBialasiewicz

iStock.com/damircudic