Un couple planifie le jardinage à effectuer.

Calendrier des jardins : Jardiner tout au long de l’année

Tout au long de l’année, les jardiniers amateurs doivent effectuer plusieurs tâches importantes et récurrentes : la planification et l’arrangement des plantes diverses et variées qui vont être plantées, les semis, la récolte, l'arrosage, les soins constants, et enfin la préparation du jardin pour l'année suivante.

En réalisant les bonnes tâches au bon moment, vous profiterez d'un jardin bien entretenu, mais ont aussi de grandes chances d'obtenir une meilleure abondante. Le tout est de savoir ce qu’il y a à faire et quand il faut le faire. Notre calendrier de jardinage vous donnera un aperçu concis des tâches à venir dans votre potager.

Jardiner au printemps : le programme de mars à mai

Le réveil du printemps marque le début de la nouvelle année sur le calendrier de jardinage. Pour de nombreux jardiniers amateurs, dès que les premiers rayons du soleil réchauffent la terre, le coup d’envoi pour cette nouvelle saison de jardinage est lancé. Avant d’exécuter les premiers travaux, il est nécessaire de fertiliser et de pailler le potager, puis au fur et à mesure des mois les graines pourront être semées.

Le jardinage en mars

  • Les potagers sont fertilisés avec du compost, le sol est retourné et ameubli (par exemple avec une binette). Les arbres fruitiers sont fertilisés et les arbustes à baies sont paillés.
  • La laitue, les choux, les radis et les herbes aromatiques peuvent être directement semés dans une serre ou un châssis, soit environ 4 semaines plus tôt qu'en plein air. Un châssis est une structure en bois recouverte de verre ou de plastique, permettant de protéger la culture des intempéries ; un châssis est donc une sorte de mini serre pour la culture des jeunes plants.
  • Dans la serre ou dans le châssis, les plants de légumes sensibles au gel comme les poivrons, les piments ou les tomates (à partir de la fin du mois) peuvent y être semés d’avance.

Le jardinage en avril

  • Il est possible de mettre en place les premiers semis, que ce soit en pleine terre ou dans un pot. Par exemple, les légumes concernés par un les semailles directement en pleine terre sont les choux, les carottes, les betteraves et bien d’autres légumes-racines.
  • Les pommes de terre prégermées peuvent dorénavant être repiquées, tout comme les poireaux, les épinards, les salades et les choux-fleurs, que vous aurez antérieurement plantés dans des pots pour semis. Si vous plantez différentes variétés de pommes de terre parmi des précoces, des semi-précoces et des tardives, vous pourrez les récolter les unes après les autres.

Le jardinage en mai

  • Les jardinières peuvent être préparées pour la plantation, dont la terre a été ameublie et fertilisée avec du compost.
  • Les légumes sensibles au gel, comme les poivrons et les tomates, peuvent être progressivement acclimatés (endurcis) à la température extérieure, qui est plus fraîche. Par la suite, ils pourront être plantés à l’extérieur en pleine terre.
  • Après les dernières nuits de gel au printemps (Saints de glace), de nombreux légumes peuvent être semés en pleine terre.

CheckUne fois que le dernier gel est passé et que les pelouses sont sèches, vous pouvez les tondre pour la première fois de l’année. Si vous remarquez des taches jaunâtres ou claires dans la pelouse, vous devez la scarifier. Cela signifie qu’il faut aérer le sol en enlevant le paillis et les résidus organiques comme la mousse, les fanes et les herbes restantes des tontes précédentes. En fonction de la taille de la pelouse, vous pouvez utiliser un scarificateur manuel, électrique ou à essence.

CheckUne fois que le dernier gel est passé et que les pelouses sont sèches, vous pouvez les tondre pour la première fois de l’année. Si vous remarquez des taches jaunâtres ou claires dans la pelouse, vous devez la scarifier. Cela signifie qu’il faut aérer le sol en enlevant le paillis et les résidus organiques comme la mousse, les fanes et les herbes restantes des tontes précédentes. En fonction de la taille de la pelouse, vous pouvez utiliser un scarificateur manuel, électrique ou à essence.

Jardiner en été : le programme de juin à août

En été, le jardin sert de lieu de retraite et de détente, mais c'est aussi une période chargée pour les jardiniers amateurs. Le calendrier de jardinage se concentre sur une tâche : protéger le potager de la chaleur et de la sécheresse, et ce, en l’arrosant régulièrement et en le paillant avec des morceaux d'écorces, de la paille ou avec l’herbe coupée des tontes. Une autre mission importante consiste à la lutte contre l’invasion des parasites et des mauvaises herbes. Malgré ces petites tâches, vous pouvez d’ores et déjà profiter des premières récoltes de fruits et légumes, notamment les cerises, les prunes, les baies, les pois, les haricots, les tomates et bien plus encore !

Important : Lorsqu’il s’agit de protéger vos plantes contre la chaleur de l’été, il ne faut pas oublier de vous protéger aussi ! Par conséquent, évitez les travaux pénibles pendant les heures les plus chaudes afin de ne pas être exposé à un soleil de plomb.

Une personne en train de planter un plant de tomate dans la terre.

Jardiner en juin

  • Les premiers légumes comme la laitue, les pommes de terre primeurs et les herbes de cuisine peuvent être récoltés. Ainsi, vous aurez de la place pour les cultures prochaines.
  • Par temps sec, les arbres fruitiers ont également besoin d’être arrosés. Une zone d'environ 50 à 100 cm autour du tronc doit rester exempte d'herbes ou de mauvaises herbes pour éviter la pourriture du collet.

Jardiner en juillet

  • Les cultures pour l’automne et vers la fin de l’été peuvent être semées dès maintenant.
  • En juillet, de nombreuses variétés de fruits et de légumes, comme les tomates, les concombres, les courgettes et les herbes aromatiques entre autres peuvent être récoltées. Les variétés de laitue ou de légumes-racines à croissance rapide peuvent être replantées.

Jardiner en août

  • Divers légumes tels que les poivrons, les piments, les haricots, les aubergines, les melons et les tomates entre autres peuvent être cueillis en août.
  • Après avoir récolté ce que votre potager avait à vous offrir, celui peut être préparé pour la saison qui arrive à grands pas. Par exemple, vous pouvez semer des engrais verts tels que des vesces, des lupins ou du trèfle. En effet, ces plantes ameublissent le sol avec leurs racines et servent de compost naturel après la floraison. Par conséquent, vous pouvez soit labourer votre potager avec les restes de ces plantes, soit les laisser comme couche de paillage.
  • Le mois d'août est le moment de semer ou de planter des légumes d’automne et d'hiver comme la mâche, la laitue, les épinards ou les oignons par exemple.
  • Les restes de plantes peuvent être compostés afin de fournir un nouvel engrais riche en nutriments pour la prochaine saison de jardinage.

ConseilPour un arrosage sans impact et plus durable, stockez l'eau de pluie dans des barils. Celle-ci est dépourvue de calcaire contrairement à l'eau du robinet et est donc meilleure pour les plantes. Il est important de ne pas arroser aux alentours de midi et en général pendant les heures les plus chaudes, car l’eau s’évapore plus vite que les plantes ne peuvent l'absorber. En outre, les gouttes d'eau sur les feuilles agissent comme une loupe et où la lumière du soleil provoquera des brûlures.

ConseilPour un arrosage sans impact et plus durable, stockez l'eau de pluie dans des barils. Celle-ci est dépourvue de calcaire contrairement à l'eau du robinet et est donc meilleure pour les plantes. Il est important de ne pas arroser aux alentours de midi et en général pendant les heures les plus chaudes, car l’eau s’évapore plus vite que les plantes ne peuvent l'absorber. En outre, les gouttes d'eau sur les feuilles agissent comme une loupe et où la lumière du soleil provoquera des brûlures.

Une jardinière cueille des pommes par une journée d’automne.

Jardiner en automne : le programme de septembre à novembre

L'automne est une période fructueuse : les arbres fruitiers et les plantes semées peuvent être récoltés, car différents types de fruits tels que les pommes, les poires, les raisins et les coings, ainsi que les légumes tels que les betteraves, les choux et les légumes-racines mûrissent en septembre et octobre. Certaines plantes aromatiques comme le thym, la sauge ou le romarin sont plus résistantes au froid et tant qu’elles sont protégées du vent et de la pluie, elles pourront également supporter le passage à l’hiver.

Conseil : Le ramassage des fruits tombés et le ratissage des feuilles font partie du jardinage d'automne. Cependant, à partir de novembre, ne déplacez pas les tas de feuilles ou de broussailles, car les hérissons, par exemple, pourraient avoir déjà pris leurs quartiers pour l’hiver.

Que faire au jardin en septembre ?

  • Une fois que les légumes peuvent être récoltées, il est temps de réfléchir aux meilleures options de stockage et de conservation. Certains légumes comme les pommes de terre, les carottes, les choux et les courges peuvent être stockés durant l'hiver, tandis que d’autres peuvent être mis en conserve, congelés ou conservés sous vide.
  • Dès que le potager ou vos jardinières libèrent un peu de place, vous pouvez y disperser de l'engrais vert.

Que faire au jardin en octobre ?

  • Les derniers légumes d’été peuvent maintenant être récoltés, cela concerne les légumes parmi tant d’autres comme les haricots, les petits pois, les carottes, les navets, les betteraves et autres légumes-racines.
  • Les derniers légumes d’été doivent être cueillis et ramassés avant la première gelée, particulièrement les tomates et les poivrons.
  • Les herbes aromatiques peuvent être coupées, collectées puis être séchées.

Que faire au jardin en novembre ?

  • Certains légumes d'hiver ont besoin des premières gelées pour développer leur saveur (par exemple, le chou frisé, les choux de Bruxelles, les poireaux, les panais).
  • Votre potager peut être bêché avant de le recouvrir d’un paillis.
  • Afin de protéger le jardin des premières températures hivernales, vous pouvez couvrir les plants avec du paillis. Les arbres fruitiers quant à eux, peuvent être protégés du gel par une couche de blanc arboricole, qui est un produit naturel à base de chaux. Ainsi, leur tronc ne se recouvrera pas de fissures dans lesquelles ni les champignons, ni les mousses, ni même les insectes arboricoles pourront s’y installer et rendre l’arbre malade.

Jardiner en hiver : le programme de décembre à février

Pendant la saison froide, les jardiniers consacrent la plus grande partie de leur temps à protéger leur jardin du gel et à le préparer pour la nouvelle année de jardinage. Bien que l'hiver ne soit pas une période charnière pour les loisirs et les plaisirs du jardin, il est crucial de planifier les prochains objectifs et travaux de jardinage.

Pendant cette période hivernale, les légumes d'hiver tels que les carottes, les betteraves et les panais peuvent être récoltés. Les haies, les arbustes et les buissons peuvent être taillés en janvier et février.

Jardiner en décembre

  • Les outils de jardinage peuvent être nettoyés, entretenus et rangés en toute sécurité.
  • Les conduites d'eau du jardin doivent être vidées et fermées pour l'hiver afin d'éviter qu'elles n'éclatent sous l'effet du gel.
Une femme taille les arbres fruitiers de son jardin.

Jardiner en janvier

  • Vérifiez que les plantes vivaces aient survécu au froid hivernal et retirez-les si nécessaire.

Jardiner en février

  • Arrachez les mauvaises herbes, retirez des cailloux ou des pierres et préparez le sol pour la plantation.

AttentionL’élagage permet aux arbres d’obtenir une floraison plus prolifique et ainsi d’être plus fructueux. En outre, une taille en hiver favorise la croissance du bois et doit donc être effectuée, notamment sur les arbres fruitiers dont la croissance sera stimulée. Tailler en été aide les arbres à mieux refermer les plaies causées par l’élagage et les empêche d’être affaiblis par le gel. Au printemps, les cimes denses et les haies ne doivent pas être taillées, car les oiseaux y trouvent refuge.

AttentionL’élagage permet aux arbres d’obtenir une floraison plus prolifique et ainsi d’être plus fructueux. En outre, une taille en hiver favorise la croissance du bois et doit donc être effectuée, notamment sur les arbres fruitiers dont la croissance sera stimulée. Tailler en été aide les arbres à mieux refermer les plaies causées par l’élagage et les empêche d’être affaiblis par le gel. Au printemps, les cimes denses et les haies ne doivent pas être taillées, car les oiseaux y trouvent refuge.

Conclusion

Des premiers bourgeons à la première neige, de nombreuses tâches attendent les jardiniers amateurs : pour pouvoir profiter pleinement de votre potager et obtenir la récolte la plus riche possible, vous devez planifier soigneusement l'année de jardinage. Vous pouvez utiliser le calendrier des jardins comme base et orientation, puis d’adapter les tâches à votre jardin, afin de créer votre potager de rêve.

Sources :

https://www.deco.fr/jardin-jardinage/travaux-entretien/le-semis
(au 06.05.2021)

https://www.jardipartage.fr/blanc-arboricole/
(au 06.05.2021)

https://www.aujardin.info/fiches/calendrier-potager.php
(au 06.05.2021)

https://www.famiflora.be/fr-be/gamme-produit/180/legumes-supportent-le-froid
(au 06.05.2021)

Sources des images :

iStock.com/JohnnyGreig

iStock.com/Patrick Daxenbichler

iStock.com/LukaTDB

iStock.com/SrdjanPav

iStock.com/matrixnis