Des enfants en train de jouer aux jeux vidéo

Utilisation saine des jeux vidéo : temps d'écran et règles à suivre

Le monde coloré et créatif des jeux vidéo est captivant pour nos enfants, à tel point qu’ils peuvent parfois passer des journées entières à résoudre quêtes et mystères. Mais avec l'omniprésence des médias numériques, il est important de ne pas oublier le monde réel et les autres activités de loisirs comme les rencontres entre amis, le sport, les sorties en famille, ou même les engagements scolaires et familiaux.

Dans cet article, vous découvrirez comment mettre en place une utilisation saine des jeux vidéo au sein de votre famille et les règles concernant l’utilisation des écrans pour établir ensemble un environnement sain et varié au quotidien.

Les enfants et les jeux vidéo : comment gérer les écrans dans la vie familiale quotidienne

Quel que soit le niveau de connaissance ou les préférences personnelles des parents en matière de jeux, les enfants devraient être autorisés à jouer aux jeux vidéo de manière modérée et réfléchie. Ici, il s’agit de trouver un juste milieu permettant aux enfants de s’amuser devant l’écran sans excès.

Il existe souvent dans ce domaine un problème de compréhension entre les parents et les enfants, qui fait que les jeunes ne comprennent pas les règles imposées par les parents. Il est donc toujours utile de vous informer sur ce sujet et d'aborder le monde des jeux vidéo avec un esprit ouvert pour mieux comprendre les besoins de vos enfants.

Voici comment vous pouvez faire des jeux vidéo une partie active de votre vie de famille :

  • Essayez de comprendre la fascination de votre enfant pour un jeu vidéo en particulier. Ne vous contentez pas de montrer un intérêt superficiel. Vous pouvez ainsi devenir une personne de confiance pour votre enfant et son premier point de contact dans le domaine des jeux.[1]
  • Laissez votre enfant jouer le rôle d'expert lorsqu'il vous explique certains contenus ou éléments du jeu. Cette expérience est très encourageante pour votre enfant et l'incite à partager honnêtement ses intérêts.
  • Renseignez-vous sur le jeu en question ou essayez-le vous-même. C’est particulièrement utile pour déterminer si un jeu vidéo est adapté à l'âge du joueur.
  • Donnez-lui des raisons pour lesquelles vous ne l'autorisez pas (encore) à jouer à un certain jeu.

Si vous avez déjà été exposé à un jeu vidéo particulier, vous pouvez également aider votre enfant à comprendre la signification de certaines interdictions ou restrictions. Les règles que vous voulez établir ensemble pour votre famille dépendent de votre situation individuelle : par exemple, le degré d'intérêt de votre enfant pour les jeux vidéo, la manière dont il consomme des médias et s'il présente déjà un comportement problématique.

idéeEnviron 65 % des familles françaises jouent régulièrement ensemble sur une console de jeu, un smartphone ou un PC[2]. Le jeu en tant qu'activité familiale peut aider les parents à mieux connaître et comprendre les intérêts ainsi que les préférences de leurs enfants.

idéeEnviron 65 % des familles françaises jouent régulièrement ensemble sur une console de jeu, un smartphone ou un PC[2]. Le jeu en tant qu'activité familiale peut aider les parents à mieux connaître et comprendre les intérêts ainsi que les préférences de leurs enfants.

Enfants et écrans : comment reconnaître une utilisation excessive des jeux vidéo ?

Les jeux vidéo continuent de jouir d'une popularité ininterrompue parmi les loisirs préférés de nos têtes blondes : environ 74 % des français jouent à des jeux vidéo sur PC, console, tablette ou mobile de façon quotidienne ou hebdomadaire.[3] Comme les jeux jouent un rôle important dans la vie de nombreux enfants et adolescents, les parents veulent naturellement s'assurer que la consommation de jeux vidéo se déroule dans un cadre sain.

Surveillez donc le comportement de votre enfant et recherchez des signes d'utilisation excessive des jeux vidéo. Si les caractéristiques suivantes se produisent fréquemment ou sur une longue période, vous devrez potentiellement intervenir :

  • Votre enfant se plaint souvent de maux de tête et de tension dus au temps passé assis devant un écran.
  • Votre enfant joue parfois (en secret) à des jeux vidéo tard dans la soirée ou la nuit et est donc souvent fatigué.
  • Votre enfant présente des problèmes de concentration accrus lors d'activités scolaires ou de loisirs.
  • Votre enfant réagit avec nervosité, irritabilité ou même colère à un éventuel retrait des jeux vidéo.
  • En dehors du passe-temps jeu vidéo, votre enfant a tendance à sembler apathique et néglige les autres activités ou obligations.
  • Votre enfant est moins susceptible de rencontrer des amis et de jouer ensemble dehors.
  • Les résultats scolaires de votre enfant se sont rapidement détériorés sans qu'aucune autre raison ne soit identifiée.
Une jeune fille lit un livre sur un hamac

Bien entendu, il n'est pas nécessaire que tous les points ci-dessus s'appliquent à votre enfant pour qu'il ait un réel problème d'addiction aux jeux vidéo. La transition vers un mode d'utilisation problématique peut être progressive, de sorte que les problèmes ne se manifestent que plus tard. Toutefois, si une situation dure depuis longtemps ou s’avère être grave, vous devez agir immédiatement et contrecarrer ses effets à l’aide de règles raisonnables. Essayez de faire comprendre à votre enfant que les restrictions servent à son bien-être et, dans de nombreux cas, sa santé – même si vous pouvez rencontrer de la résistance au début.

attentionLes signes les plus courants d'une consommation excessive de jeux vidéo peuvent également avoir d'autres causes que vous devriez examiner. Si votre enfant semble déprimé ou renfermé, une utilisation excessive des écrans peut également être un effet secondaire d'un autre problème. Par conséquent, vous devez toujours écouter votre enfant et être sensible aux éventuelles difficultés qu’ils rencontre. Si nécessaire, demandez de l‘aide à un professionnel.

attentionLes signes les plus courants d'une consommation excessive de jeux vidéo peuvent également avoir d'autres causes que vous devriez examiner. Si votre enfant semble déprimé ou renfermé, une utilisation excessive des écrans peut également être un effet secondaire d'un autre problème. Par conséquent, vous devez toujours écouter votre enfant et être sensible aux éventuelles difficultés qu’ils rencontre. Si nécessaire, demandez de l‘aide à un professionnel.

Des enfants jouent dehors plutôt que de jouer sur leurs écrans

Instaurer des règles raisonnables pour le temps passé devant les écrans

Il est essentiel pour une utilisation saine des médias que les jeux vidéo ne soient qu'un complément aux autres activités de loisirs. Le sport, l'exercice en plein air, le temps passé avec les amis et la famille, ainsi que les engagements scolaires de votre enfant ne doivent pas être négligés.

Si vous avez l'impression que votre enfant éprouve des difficultés à utiliser modérément les jeux vidéo, vous pouvez y remédier en instaurant certaines petites règles. Trouvez ensemble des solutions adaptées à sa situation, ainsi que des temps d'utilisation adaptés à son âge. De cette manière, votre enfant apprend à manipuler les jeux vidéo de manière responsable et mesurée sans en perdre le plaisir.

Conseils généraux pour bien gérer l’utilisation des jeux vidéo

Il convient également de convenir de certaines règles générales qui doivent être suivies par tous les membres de la famille :

  • Éviter le piège des coûts cachés : utilisez des paramètres de sécurité appropriés pour empêcher vos enfants d'effectuer sans votre consentement des achats ou des microtransactions via des applications, ou bien des achats dans des magasins de jeux en ligne. Ne sauvegardez pas vos informations de paiement sur les appareils de vos enfants.
  • Trouver des solutions flexibles : le temps que votre enfant souhaite passer à jouer à des jeux vidéo peut également varier d'un jour à l'autre. S’ils veulent jouer un peu plus longtemps un jour de pluie, vous pouvez les y autoriser tout en leur expliquant qu’ils devront passer plus de temps dehors quand les beaux jours arriveront.
  • Proposez des compromis : par exemple, faites preuve d'un peu d'indulgence lorsqu'il s'agit de sauvegarder la partie, ce qui n'est pas forcément possible à tout moment. Si une telle situation se produit, vous pouvez également laisser votre enfant terminer un chapitre ou une section de son jeu : tant que la violation des règles n'est pas extrême et que de telles situations ne sont pas surexploitées, vous pouvez trouver un compromis.
  • Utilisez un contrat d'utilisation des écrans : avec un contrat d'utilisation des écrans, vous pouvez, par exemple, convenir conjointement des heures de consommation de jeux vidéo et déterminer directement les conséquences en cas de violation des règles. Vous trouverez sur internet de nombreux sites qui proposent ce genre de contrat prérempli.

CheckN'utilisez pas les jeux vidéo ou d'autres médias numériques comme levier. Les jeux ne doivent donc pas être utilisés comme une récompense ou une punition. Au lieu de cela, concluez des accords qui peuvent apporter des changements durables quand il s’agit de l'utilisation des écrans.[4]

CheckN'utilisez pas les jeux vidéo ou d'autres médias numériques comme levier. Les jeux ne doivent donc pas être utilisés comme une récompense ou une punition. Au lieu de cela, concluez des accords qui peuvent apporter des changements durables quand il s’agit de l'utilisation des écrans.[4]

Les jeux vidéo pour les 4 - 7 ans

Les univers colorés des jeux vidéo offrent de nombreuses tentations qui sont encore difficiles à assimiler pour les jeunes enfants. Afin de ne pas accabler votre enfant, une introduction aux écrans dépend du stade de développement de votre enfant, mais cela n’est généralement pas recommandé avant l’âge de 4 ans environ.

  • Les jeux vidéo (y compris les applications pour smartphone) ne sont pas adaptés aux enfants de moins de trois ou quatre ans.
  • Accompagnez et soutenez votre enfant pendant qu'il joue. Discutez de ce que votre enfant a vécu et appris dans ses jeux vidéo.
  • Choisissez des jeux adaptés aux enfants, dont le contenu et la conception sont en adéquation avec l’âge de votre petit.
  • Limitez les temps de jeu et n'oubliez pas de tenir compte du temps d'écran passé sur les autres médias. Pour les enfants de moins de 7 ans, un maximum quotidien de 20 à 30 minutes est recommandé.

Les jeux vidéo pour les 7 - 12 ans

À cet âge, les enfants sont autorisés à passer un peu plus de temps à jouer aux jeux vidéo. Toutefois, il convient de garantir que votre enfant participe à suffisamment d'autres activités pour compenser : les loisirs sportifs, les sorties en famille et le temps libre avec les amis sont très importants pour que le jeu ne prenne pas une place centrale dans sa vie quotidienne.

  • Reportez-vous au système de classification des jeux vidéo par âge ou demandez en magasin. Toutefois, pour chaque jeu auquel il veut jouer, vous devez tout de même évaluer individuellement si votre enfant est déjà capable de faire face à certains contenus.
  • Particulièrement pour les enfants plus âgés, gardez un œil sur les jeux qui les intéressent et sur la manière dont ils peuvent gérer les différents contenus. Ainsi, vous pouvez réagir en conséquence si leur comportement change.
  • Lorsqu’ils jouent à des jeux d'action, assurez-vous qu'ils ne contiennent pas de violence. Les jeux de sport et de course peuvent être une alternative intéressante et non violente.
  • Déterminez le temps d'utilisation : pour les enfants jusqu'à 10 ans, le temps d'utilisation quotidien de l'écran ne doit pas dépasser 60 minutes. À partir de 10 ans, un quota de temps peut également être fixé pour la semaine - le temps consacré aux médias ne doit alors pas dépasser 9 heures par semaine.

Les jeux vidéo à partir de 13 ans

À l'adolescence, les enfants deviennent progressivement plus indépendants de leurs parents et, dans de nombreux domaines, sont plus susceptibles de s'orienter vers le comportement de leurs pairs.[5] Néanmoins, vous pouvez bien sûr continuer à soutenir votre enfant dans l'utilisation des médias et si nécessaire, adaptez les règles à l'expérience de votre enfant et trouvez des solutions pour établir des compromis.

  • Si votre enfant gère déjà les règles établies de manière responsable, il peut de plus en plus organiser lui-même le temps qu’il passe devant les écrans. Les valeurs guides servent avant tout à vous aider, par exemple pour identifier ou corriger un comportement d'utilisation excessive.
  • Pour les enfants plus âgés, au lieu d'une limite de temps quotidienne, vous pouvez fixer un quota de temps hebdomadaire. Pour les enfants âgés de 13 ans et plus, le temps consacré aux médias ne doit pas dépasser 90 à 120 minutes par jour (soit 10 à 14 heures par semaine).
  • Les jeux chargés d'adrénaline sur un fond excitant (et parfois émouvant) sont très populaires auprès des jeunes. Par conséquent, soyez attentifs à la classification par âge et aux éventuels avertissements sur le contenu des jeux d'action et d'aventure.
  • Les jeux vidéo et particulièrement les jeux de rôle en ligne peuvent garder les enfants en haleine pendant des heures, surtout si le jeu ne peut pas être sauvegardé. La pression du temps ou même celle des pairs peut conduire à investir une grande partie du temps libre dans ces jeux. Sensibilisez votre enfant à ces risques et surveillez le temps qu’il passe dessus.

Conclusion

Les jeux vidéo offrent à de nombreux enfants et adolescents la possibilité de s'évader un moment de la vie quotidienne et d’explorer des univers variés et intrigants. Cependant, les expériences du monde virtuel ne doivent en aucun cas remplacer l'importance du monde réel. Par conséquent, instaurez ensemble des règles, grâce auxquelles votre enfant pourra apprendre à jouer aux jeux vidéo sans en abuser. Au final, cela lui permettra d’avoir un comportement responsable face au jeu, qui pourra être facilement intégré dans la vie quotidienne à long terme.

Sources :

[1]http://www.pedagojeux.fr/accompagner-mon-enfant/le-jeu-explique-aux-parents-quelques-reperes/
(au 06.07.2020)

[2]https://www.afjv.com/news/9974_65-des-familles-francaises-jouent-ensemble-aux-jeux-video.htm
(au 06.07.2020)

[3]https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Actualites/Marche-des-Jeux-video-2019-sous-le-signe-de-la-croissance-et-du-mobile-46652
(au 06.07.2020)

[4]https://apprendreaeduquer.fr/les-ecrans-sont-comme-des-desserts-pour-le-cerveau/
(au 06.07.2020)

[5]http://www.lecturejeunesse.org/articles/pourquoi-les-ados-aiment-tant-les-jeux-video/
(au 06.07.2020)

Sources des images :

iStock.com/MStudioImages

iStock.com/LightFieldStudios

iStock.com/Georgijevic

iStock.com/Pekic