shop.global.1
Ma sélection des filtres
Couleur
  • Blanc
  • Noir
  • Rouge
  • Bleu
  • Jaune
  • Rose
  • Gris
  • Marron
  • Métallique
Taille
  • XS
  • S
  • M
  • L
  • XL
  • 34
  • 36
  • 38
  • 40
  • 42
  • 44
  • 46
  • 48
Montrer plus
Marque
Montrer plus
Longueur
Montrer plus
Silhouette
Montrer plus
Design
Montrer plus
Occasions
Montrer plus
  • 1
Haut de page

Des jupes, pour une silhouette toujours sublimée

Volume aérien d'un tombé fluide ou galbe parfait d'une coupe ajustée, les jupes célèbrent l'éternel féminin sur toute la ligne : de la tendance délicieusement floue aux courbes parfaitement soulignées, la silhouette est mise en valeur sous toutes ses formes.

La jupe courte, des variations de style infinies

Dentelle pour l'esprit romantique, cuir pour la note rock, flanelle pour un chic classique ou jeans pour l'inspiration western, les jeux de matières sont également légion pour la jupe. Rien ne résiste à ce vêtement. Indispensable dans la garde-robe, il permet de se composer une tenue toujours en phase avec l'humeur du moment, et de varier les plaisirs jour après jour. Pour toutes celles qui aiment alterner les registres, la jupe courte reste une pièce incontournable du vestiaire féminin. Plus que de dévoiler la jambe, elle apporte chaque fois un nouveau style au gré des différents collants et modèles de chaussures. De quoi stimuler l'imagination, tous les matins : toutes les fantaisies vous sont permises avec la jupe courte.

Grande favorite, la jupe crayon noire est une pièce intemporelle. Lorsqu'il s'agit d'arborer un style élégant, pour assurer une réunion professionnelle par exemple, son association à des collants noirs opaques et à des bottes à talon aiguille vous dessine une silhouette sculptée tout en assagissant le côté glamour. Chemisier blanc à col Lavallière dans un esprit couture ou petit pull col rond pour une tendance classique s'harmoniseront également à merveille avec elle. Pour briller à l'occasion d'un dîner, il convient alors d'opter pour des bas en nylon et des escarpins à talon aiguille. Inspiration rock du t-shirt noir ou tendance couture d'un caraco brodé, le type de soirée orientera le choix. Enfin, pour celles dont le cœur succombe pour le style urbain, un brin bohème, ou un brin ethnique, rien n'empêche d'afficher une silhouette haute en couleurs. Collants en laine à motifs, bottes suédées fourrées et col roulé à torsades donnent une touche cosmopolite à la classique coupe crayon.

Loin de se cantonner au minimalisme de la mini-jupe noire, la mode du court ne se prive d'aucune fantaisie. Impressions de fleurs dans des teintes automnales, motifs chevrons hérités du costume d'homme ou imprimés façon Jacquard, tous ces jeux graphiques en font une pièce sophistiquée du vestiaire. Plus exubérante, la jupe courte devient alors moins formelle. Toutes les associations ou presque peuvent être osées. Dans une veine masculine, le modèle à chevrons se porte avec une veste d'homme et des derbies. Dans une inspiration collège, le modèle Jacquard se plaît avec un sweatshirt à capuche et des sneakers. Dans une tendance urbaine, le modèle à fleurs fait fureur dans des jeux de superposition. Des bottines sur des grosses chaussettes et un long pull sur un blouson court permettent de jouer une note irrésistiblement fantasque le week-end.

La jupe mi-longue, le chic absolu

Ni trop longue, ni trop courte, la longueur au genou reste absolument sage. Plus habillée que la mini-jupe mais moins solennelle que la longue, la jupe mi-longue a le vent en poupe. Chic, élégante et raffinée, elle possède l'art de dessiner une ligne parfaite. Ajustée dans une coupe crayon, évasée dans un tombé trapèze, croisée dans une forme portefeuille ou corolle dans un volume tourbillonnant, chaque modèle possède et apporte son style propre.

Ultra-classique, la coupe crayon produit toujours un effet puissant de chic. Galbant parfaitement, tout en longueur et sans rupture jusqu'au genou, elle joue la carte de l'éternel féminin. Valeur phare d'un style business, elle crée une silhouette structurée avec une veste de tailleur. Escarpins ou bottines, la pointe des chaussures devra être effilée pour soutenir cette ligne nette et épurée. Dans une tendance plus rétro, la coupe trapèze évoque toujours un esprit années 60, et la forme corolle une élégance années 50. Dans l'un et l'autre cas, le pull chaussette permet de souligner la finesse de la taille. Bottines à bout rond pour la première et ballerines à talon rond pour la seconde, les chaussures participeront à la création d'une silhouette intemporelle.

Quant à la jupe portefeuille, elle reste le terrain favori de la modernité. Tombé asymétrique, bords soulignés de rivets ou large ourlet façon cuir, tous les détails sont bons pour se démarquer de l'esprit classique. Pas question d'être intimidée, l'audace est la bienvenue. Et l'on pourra en toute liberté convoquer les pièces précieuses du vestiaire. Perfecto en cuir dans un esprit rock, veste kimono dans une écriture japonisante ou poncho dans une inspiration ethnique, le modèle portefeuille assume de bonne grâce une silhouette d'exception. Dans sa version suédée, il adopte une couleur chaude cognac. À mi-chemin entre l'esprit rétro et l'inspiration western, il reste incontournable avec des bottines santiags, une veste en jeans et un châle coloré dans un style bohème très contemporain.

Jupes longues, sublimes de pied en cap

Descendant jusqu'à la cheville, la jupe longue, contrairement aux idées reçues, n'habille pas que pour les grandes occasions. Bien au contraire. Avec sa ligne évasée, son tombé fluide et son vaste volume de tissu, elle met à l'honneur les imprimés et les couleurs. Grands branchages dans une tendance jungle, délicates fleurs dans une inspiration bohème ou fines rayures colorées pour une évocation bayadère, l'exubérance est joyeusement célébrée. Pour ne pas lui voler la vedette, on se contentera de l'associer à un t-shirt, à un pull ou à un corsage de couleur unie. Ballerines pour une note romantique ou sneakers dans une version contemporaine, chacune pourra composer sa tenue selon sa garde-robe.

Plus classique, la jupe longue gagne en volume dans un plissé impeccable. La douceur de ses teintes pastel se mettent au diapason de la finesse de ses plis. Particulièrement prisé en été, ce modèle trouve des accords parfaits avec de nombreux styles. Avec un pull ajusté filant le long des hanches, la tenue évoque l'élégance des années 20 en marquant une taille basse. Avec un chemisier à fleurs et à col Claudine, elle adopte une ligne sagement romantique en privilégiant les lignes courbes. Avec une veste saharienne ceinturée, elle joue de l'esprit de voyage. Sandales en corde ou baskets en toile lui vont comme un gant.

Pour ne pas déroger aux coutumes, la jupe longue noire fait sensation dans une tenue de soirée. Avec l'avantage, et non des moindres, de pouvoir varier de style selon le haut avec lequel elle est associée. Esprit graphique avec une blouse blanche, elle devient glamour avec un débardeur noir. Tendance floue avec une tunique vaporeuse, elle se fait sophistiquée avec un haut en dentelle. Événement après événement, le plaisir de la retrouver ne tarit jamais tant elle sait se renouveler.

Des jupes délicieusement denim

Grand incontournable du vestiaire citadin, la jupe en jeans conserve son éternelle jeunesse, saison après saison. Le temps passe, elle reste indémodable. Toile brute indigo pour une allure soignée ou toile bleu délavé pour une note désinvolte, le denim s'adapte à tous les registres du style. En jeans noir, il va même jusqu'à prendre un petit air rock. Pourtant, pas question de la porter n'importe comment : sa coupe impose son registre.

Courte, évasée et fermée par des boutons cuivrés, elle donne dans l'esprit western. Pour un après-midi shopping ou une soirée au cinéma, elle est idéale. En hiver, elle décuple ses charmes avec des bottes de motard suédées, des collants en laine et un manteau duffle-coat. En été, elle sort ses plus belles couleurs avec une tunique chamarrée et des espadrilles colorées. Des accessoires de saison lui donneront un caractère irrésistible. Petit bonnet en laine ou chapeau de paille, chacun produit ses effets de style.

Plus longue et plus habillée, la jupe en toile brute joue des reflets satinés, d'une taille haute et d'une coupe trapèze. En toute élégance, elle glisse une note d'insolence dans la tenue de travail. La blouse blanche soyeuse, les sandales compensées et la ceinture à maille chaînette lui donnent un esprit haute couture qui plaira à celles qui apprécient le chic sans aimer suivre les sentiers battus. Attention toutefois à n'en faire un usage professionnel qu'au printemps, le port des collants en hiver lui ferait perdre son côté chic pour une allure de collégienne plus appropriée aux flâneries en ville qu'au travail.

Quant à la jupe en jean noir, sa toile délavée et son ourlet effrangé poussent l'insolence jusqu'à l'esprit rebelle. Rien de mieux pour sortir ses vestes en cuir. Que vous ayez opté pour le blouson bomber en hiver ou pour le perfecto au printemps, elle se porte sans concession avec des bottines santiags. Pas question alors de donner voix au chapitre aux imprimés de couleurs vives, les monochromes sont vivement conseillés. T-shirt rouge pour une note passionnée, pull noir pour la touche classique ou chemise kaki pour un brin d'authenticité, chaque teinte lui apporte son petit charme particulier. Pourquoi pas un haut en dentelle blanche pour se démarquer dans un style romantique rock : le denim ne laisse jamais à court d'inspiration.